top of page

La radio SQUAT chez Grunge News

Dernière mise à jour : 26 févr. 2022

La radio est aujourd'hui encore un média très largement consommé. Vieille de plus de 100 ans, la radio cherche toujours à se renouveler afin de satisfaire une audience exigeante. Ecoutée par plusieurs dizaines de millions d'auditeurs chaque jour, les animateurs de ces stations égayent bien souvent nos journées. C'est pourquoi nous avons interviewé pour vous, lecteurs de Grunge News, un animateur radio pas comme les autres ! Gabriel est aujourd'hui membre d'une belle équipe de passionnés qui savent partager leur affection au monde de la radio à travers leur émission, Le Squat. Il nous dévoile dans cette interview exclusive, les coulisses de cet univers ...




Salut Gabriel, avant tout, peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?


Je m’appelle Gabriel, j’ai 19 ans, je viens de Tours. Passionné de sport, d’actu, de radio bien sûr mais aussi du monde des médias en général.


Quel est ton parcours ?


Parcours très simple basé sur un peu de travail, beaucoup de plaisir, d’envie et d'un bon entourage. J’ai fait un bac ES mention Bien puis j’ai débuté une année de fac que j’ai immédiatement arrêtée car ça ne me convenait absolument pas. Depuis octobre 2021, j’ai rejoint le Studio Ecole de France, une école de radio pour devenir animateur, journaliste ou technicien réalisateur.


Depuis quelque temps tu fais partie du Squat, pourrais-tu nous présenter l’émission ?


Le Squat c’est une émission de radio qu’on a créé au départ dans le but de s’entraîner à gérer les coulisses d'une émission. On y a vite pris goût et désormais c’est à retrouver chaque vendredi pendant 1h30 avec des petites actus, des petits jeux, des invités et surtout une équipe royale !


Qui sont les membres de l’équipe du Squat ?


Nous sommes 6 dans cette équipe. Nous avons Enzo, qui est en quelque sorte le leader du groupe, même s'il ne souhaite pas que l’émission se découpe avec un chef et une équipe.

Nous avons moi, Gab, un peu le bras droit d’Enzo dans ce bazar, disons qu’on fait le fil rouge à nous deux globalement.

On n'est évidemment pas seul, on est bien sûr épaulé par le reste de l’équipe : 3 filles très drôles et super sympas. On retrouve Margault : extrêmement drôle, peut-être un peu sous cultivé mais avec une spontanéité fabuleuse (rire). Il y a aussi Sam : elle c’est la maman de l’équipe. Doyenne de 22 ans, pas hyper à jour sur les nouveautés technologiques notamment. Et enfin on a Marie Alexia aka malax. Très posée, elle essaye constamment de canaliser cette belle bande de tarés.

On a aussi Bastien dans l’équipe, il gère tout l’aspect technique derrière sa console. C'est lui le réalisateur de l’émission comme on dit, il n'hésite pas non plus à participer aussi au micro.


L'équipe du SQUAT !

Comment avez-vous eu l’idée de cette émission ?

A la base c’était un projet d’Enzo. Il me l’a proposé et j’ai immédiatement accepté avant même de savoir ce qu’on allait vraiment y faire. On avait l’équipe il ne restait plus qu’à s’y mettre. C’est une émission dans le style talk-show mais avec notre touche personnelle. Notre génération va devoir révolutionner la radio, autant s’y mettre dès maintenant !


Qu’est-ce qui différencie le Squat des autres émissions de radio ?


On a une équipe qui est jeune, à peine 20 ans de moyenne d’âge. L'équipe est paritaire, ce qui est très rare, voire inexistant dans le milieu pour un talk-show. Ça crée une alchimie très sympa. Même si Enzo et moi tenons un peu plus les rênes à l’antenne, en réalité on prépare quasiment tout à part égale. Lorsqu'on est à l’antenne on essaye d’avoir tous autant de temps de parole.


Comment s’articule l’organisation d’une émission (choix des actualités, des sujets, ...) ?


C’est super simple. On a un groupe WhatsApp et dès que l’un de nous voit quelque chose passer dans l’actu ou sur les réseaux qui pourrait être intéressant, il le partage aux autres et on voit ce qu’on peut en faire. Le plus dur reste d’avoir les idées de jeu, qui sont 1) radiophoniques et 2), qui sortent de l’ordinaire.



En 3 mots, comment définirais-tu le Squat ?


Plaisir, sourire, professionnalisme (au maximum)


Avec les nouveaux médias populaires auprès des jeunes tels que les réseaux sociaux, comment vois-tu le monde de la radio évoluer ?


Vaste question… c’est très compliqué à dire mais aujourd’hui ce qui fait fuir les auditeurs c’est très souvent la pub cependant, avec le podcast, fini la pub mais bonjour le paiement. La solution est peut-être là, faire payer un abonnement pour accéder à une radio sans pub, pourquoi pas ?


Selon toi, pourquoi la radio restera dans la vie quotidienne de tous ?


Ça reste une très forte source d’info, notamment en voiture ou à la maison. Dans le rayon du divertissement je ne sais pas comment cela va évoluer, mais pour ce qui est de l’information les gens continueront à nous écouter. Nous avons une présence, un lien particulier avec l’auditeur, on fait partie de sa vie presque intime parfois.


Ton conseil pour nos lecteurs qui voudraient faire de la radio ?


Je vais prêcher pour ma paroisse mais beaucoup d’écoles vous vendront des diplômes et du matériel que vous ne verrez jamais. Venez au studio école de France, ce n’est pas la meilleure école, c’est LA seule (selon moi).

Lancez-vous, c’est le plus important. Mais attention, l’école ne fait pas tout. Si vous vous lancez c’est pour travailler, il n’y a que comme ça que vous réussirez ! C’est un milieu où il faut de la chance et aussi un peu de talent naturel. Mais le talent ça peut s’apprendre et la chance ça se provoque ...


Où peut-on suivre les actus du Squat ?


@lesquatofficiel sur tous les réseaux sociaux et le squat sur toutes les plateformes de podcast. Venez nombreux, nouvel épisode tous les vendredis.


Image via studioecoledefrance.com

 
Vous aimerez aussi :



 


Inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News pour y laisser vos impressions dans l'espace commentaire ! (cliquez sur "Log In" en haut à droite de votre écran !)


Comments


bottom of page