top of page

Tchernobyl, la vérité éclate !

Aujourd’hui dans ce nouveau Point Culture nous allons aborder l’accident nucléaire le plus important de l’histoire, celui de la centrale de Tchernobyl ! Nous reviendrons ici sur le déroulement exact des faits puis vous retrouverez 2 liens vers des vidéos afin d'approfondir davantage le sujet ...


La centrale de Tchernobyl, le 5 août 1986. (Photographie : Zufarov. Tass / AFP)

La centrale de Tchernobyl (son nom provient de la ville de Tchernobyl, en Ukraine et donc en URSS au moment des faits) permettait, avant la catastrophe, de fournir 10% de l’électricité en Ukraine alors que la part du nucléaire allouée à l’électricité en URSS était aussi de 10% !

Une centrale qui a vu son destin ainsi que celui du monde, basculer le 26 avril 1986.


Le 25 avril au soir était prévu un exercice d’entraînement. Or, rien ne va se passer comme prévu.

Lorsque l’exercice commence, l’ingénieur chargé du système de refroidissement met trop d’eau provoquant l’arrêt des turbines. Puis, l’opérateur chargé de la transformation en électricité décide d’augmenter en trop grande quantité l’énergie produite. Pourtant, l’homme qui supervisait les tests, Anatoli Diatlov, veut poursuivre l’exercice. Ensuite, l’ingénieur chargé du système de refroidissement baisse le niveau d’eau censé refroidir le réacteur 4. À 1 h 23 min 40 s, l’arrêt d’urgence est déclenché mais il est déjà trop tard. 4 secondes plus tard, le réacteur 4 de la centrale explose ! Un bloc de 1200 tonnes de béton qui recouvrait le réacteur est projeté dans les airs et s’écrase sur le cœur du réacteur 4. Un incendie incontrôlable se propage ainsi qu’une lumière bleue qui provient du trou béant.


Les employés de la centrale sur place n’évaluent pas les dégâts tels qu’ils sont vraiment. Pour la majorité d’entre eux, il est impossible que le cœur du réacteur ait explosé !

La réalité va rapidement les rattraper …


Bureau de contrôle de l'unité de la centrale nucléaire de Tchernobyl le 18 avril 1983 (Crédit : Sovfoto / UIG / Getty Images)

La nuit ne fait que débuter. Pour éteindre l’incendie les pompiers de Prypiat (ville la plus proche de la centrale, à 3km) sont missionnés sur les lieux. Impossible de stopper les flammes, l’eau n’a aucun effet, les matières nucléaires ne peuvent être éteintes avec ce liquide. Les pompiers se sont donc rendus sur place sans l'équipement adapté et la plupart décéderont dans les jours qui suivirent, dans d’affreuses souffrances, irradiés par la catastrophe.


La même nuit, en parallèle, les habitants de Prypiat peuvent voir de leur fenêtre l’incendie en se questionnant sur la situation. Au départ, les autorités se voulant rassurantes, leur affirmaient que l’incident n’avait rien d’alarmant. Pourtant, le lendemain (27 avril), les 50 000 citoyens de Prypiat quittent la ville dans des bus en l’espace de 3 heures, en leur promettant qu’ils pourraient revenir prochainement. 35 ans plus tard, la zone est toujours inhabitée (ou presque) …


Dans les jours / semaines / mois / années qui suivirent la catastrophe des milliers d’individus ont contribué au nettoyage de la centrale et de ses environs. C’est un total de 600 000 liquidateurs qui ont travaillé, souvent au prix de leur vie, pour pouvoir “réparer“ la situation.


Des "liquidateurs" nettoient le toit du réacteur 3, quelques mois après l'explosion. Ceux-ci ne restent que 40 secondes maximum chacun à cause des radiations trop fortes. (Photographie : Igor Kostin / Sygma / Getty Images)

Malgré tout, aussi dingue que cela puisse paraître, la centrale ne s’arrêta pas de fonctionner avec les autres réacteurs jusqu'en décembre 2000 !



Aujourd’hui, il est toujours impossible de déterminer concrètement le nombre de morts dû à la catastrophe. Les chiffres sont tous controversés et le bilan varie de 50 morts à 1 million …

L’accident de la centrale de Tchernobyl est encore à ce jour la pire catastrophe nucléaire.

Il est classé niveau 7 sur l'échelle internationale des événements nucléaires, tout comme celui de Fukushima.


 

Retrouvez ici une vidéo d'"Explore Le Monde" sur l'événement :



La série "Chernobyl" retrace la catastrophe de manière détaillée, découvrez le trailer :




 
Vous aimerez aussi :

 



Inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News pour y laisser vos impressions dans l'espace commentaire ! (cliquez sur "login" en haut à droite de votre écran !)

Comments


bottom of page