top of page

SpaceX, un mythe, une réalité ...

Aujourd’hui dans ce nouvel article Grunge News, vous allez littéralement avoir la tête dans les étoiles ! Nous allons aborder une thématique passionnante, celle de l’histoire de la société privée spécialisée dans le domaine de l'astronautique et du vol spatial : SpaceX. Pourquoi traiter de la société d’Elon Musk en ce lundi 01 février 2021 ? Simplement car l’entreprise a établi un nouveau record. Le 24 janvier dernier, leur fusée, Falcon 9 a placé 143 satellites en orbite en un seul lancement. Nous reviendrons sur cet exploit en fin d’article car nous allons avant tout retourner quelques années en arrière afin de vous présenter SpaceX, son histoire, ses échecs, ses exploits …


Les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley (© SpaceX Business Insider)

Elon Musk lors d'Axel Springer Award 2020 le 1er décembre 2020 en Allemagne, à Berlin (source : Britta Pedersen-Pool / Getty Images)

Nous sommes en 2002, Elon Musk, jeune entrepreneur qui a déjà créé Paypal en 1998, vient de vendre son service de paiement en ligne à eBay pour quelque 180 millions de dollars (soit 164 millions d’euros à l’époque). Avec cet argent, il décide d’investir dans la création d’une nouvelle entreprise. Passionné d’astronomie, il rêve depuis son plus jeune âge qu’un jour des Hommes iront sur la planète rouge, Mars. Pour lui, la conquête spatiale et plus particulièrement celle de Mars est essentiel pour l’Homme. Il pense que « L’humanité a de fortes chances d’être confrontée à un âge sombre ». Ainsi, la colonisation de la planète rouge serait une des solutions pour permettre à l’Homme de survivre s’il s’avérait que la Terre devienne un lieu plus hostile pour l’être humain. C’est avec ces convictions en tête qu’il investit alors 100 millions de dollars dans une nouvelle société qu’il fonde : SpaceX. De cette manière, le 6 mai 2002 (jour officiel de la création de l’entreprise) marque le début d’une conquête spatiale nouvelle, celle d’Elon Musk !

Logo de SpaceX ( © SpaceX )

La stratégie d’Elon Musk avec SpaceX est avant tout de pouvoir réduire drastiquement les coûts de lancement d’une fusée (un coût pouvant s’élever à 100 millions de dollars pour un seul tir !). Pour cela, il veut pouvoir envoyer des engins dans l’espace capables de revenir en toute sécurité et sans dégâts sur Terre, chose encore jamais réalisée. Lorsqu’une fusée ou autre était envoyé dans l’espace par la NASA par exemple, l’engin restait en orbite et il était impossible de le faire revenir sur Terre sans qu'il soit détruit. Un pari risqué qui n’effraie pas vraiment la concurrence qui pense le défi est irréalisable et l’est encore moins s’il est tenu par une entreprise privée. Les premiers essais de SpaceX donnent effectivement raison à cette concurrence. Le premier lanceur de l’entreprise, Falcon 1 (entièrement conçu par l’entreprise d’Elon Musk), rencontre dès le départ d’importants échecs. Les trois premiers essais sont ratés mais jamais pour la même raison.


  • 24 mars 2006, premier tir : Le lanceur est détruit environ une minute après le lancement.

  • 21 mars 2007, second tir : Le moteur du second étage de l’appareil s’éteint trop tôt. La charge utile retombe sur le sol après avoir atteint 320km d’altitude. (Charge utile (via fr.wikipedia.org) : La charge utile désigne dans l'industrie spatiale la partie d'un engin spatial qui est destinée à remplir les objectifs de la mission. Le terme est relatif : la charge utile d'une fusée ou d'un lanceur est le satellite artificiel ou la sonde spatiale qu'il doit placer en orbite.)

  • 3 août 2008, troisième tir : Le premier et le second étage de l’appareil entre en collision au moment de la séparation.


Malgré ces échecs, SpaceX va toujours améliorer le lanceur Falcon 1 afin que l’opération se résolve par un succès. Pari réussi puisque le 28 septembre 2008 le lancement est un succès. C’est le début des exploits de SpaceX …

L’année suivante, le 13 juillet 2009, Falcon 1 effectue son cinquième et dernier vol et met avec brio en orbite le satellite d’observation RazakSAT.


Falcon 1 lors de son lancement le 28 septembre 2008 (CC BY-SA 3.0)

La NASA est immédiatement conquise par les actions de SpaceX. C’est pour cela qu’en 2008 l’agence gouvernementale va signer un contrat avec l’entreprise d’Elon Musk afin que celle-ci puisse transporter une partie des équipages ainsi que du fret jusqu’à l’ISS (station spatiale internationale).

Le fret (via www.julielimweddings.com) signifie "cargaison", ce qui évoque une marchandise.

Pour cela SpaceX va innover et élaborer un nouveau modèle de fusée, la Falcon 9 ! C’est cette fusée qui transportera aussi le vaisseau cargo spatial baptisé "Dragon". Ce vaisseau offre la possibilité de pouvoir ravitailler l’ISS en transportant jusqu’à 6 tonnes de fret. Une nouvelle fois, c’est SpaceX qui va concevoir l’intégralité des engins.

Pourtant, l’entrepreneur Elon Musk ne s’arrête pas là. Conscient de ses premiers souhaits pour son entreprise, il veut que Falcon 9 puisse revenir sur Terre, sans encombre. Le 21 décembre 2015, après quelques tentatives échouées, le rêve se réalise. Falcon 9 devient la première fusée mise en orbite à atterrir sur le sol terrestre sans encombre (seul le premier étage de l’appareil était destiné à atterrir) !

Mais en 2016 un scandale vient frapper la société américaine. Le 1er septembre, alors que la fusée Falcon 9 devait transporter le satellite israélien Amos 6, lors de son remplissage des réservoirs, l’appareil explose et réduit en cendres Amos 6. Suite à cet accident l’entreprise d’Elon Musk se retrouve dans une situation financière peu confortable.

En parallèle le contrat avec la NASA est renouvelé pour au moins jusqu’à 2024.



Décollage de Falcon 9 à Cap Canaveral, en Floride, le 30 mai 2020. (crédit : NASA / Bill Ingalls)

En 2020, SpaceX entre à nouveau dans l’histoire lorsqu’elle envoie dans l’espace deux hommes.

Nous sommes le 30 mai 2020, en Floride. La fusée Falcon 9 s’apprête à faire décoller deux astronautes américains : Robert Behnken et Douglas Hurley. Ces derniers rejoindront ensuite l’ISS.

Il est 15h22 (heure locale) lorsque le décollage démarre et seulement une dizaine de minutes plus tard, la capsule Crew Dragon est mise en orbite avec ses deux occupants.

C’est le premier vol spatial avec des humains réalisé par une entreprise privée. C’est une véritable prouesse qui vient d’être réalisée !



Toujours avec la volonté de réaliser des exploits, SpaceX a déjà vendu deux places pour un survol de la lune à Yusaku Maezawa (entrepreneur et collectionneur d’art japonais), qui voudrait aussi offrir 6 à 8 places à certains artistes. Le voyage devrait être effectué entre 2021 et 2023 à bord du Starship.

Capsule Crew Dragon qui devrait être utilisé pour le premier vol entièrement privé à bord de l'ISS proposé par SpaceX (crédit © SpaceX)

L’exploit le plus récent réalisé par la société est celui du 24 janvier dernier. L’entreprise américaine a établi un nouveau record. SpaceX a placer en orbite 143 satellites avec un seul tir de fusée ! C’est une nouvelle fois la Falcon 9 qui a réalisé la prouesse. Le précédent record était détenu par l’Inde avec 104 satellites envoyés en un seul tir de fusée (ici, la fusée PSLV). Une performance qu’Elon Musk ne manque pas de saluer sur Twitter :

« Notre fusée Falcon 9 a placé 143 satellites en orbite - c'est le maximum jamais atteint en une seule mission - ». Or, parmi les 143 appareils lancés, seuls 10 sont de la propriété de SpaceX. Ils ont été développés afin de rejoindre le projet Starlink.

En résumé, le projet Starlink (proposé par SpaceX) vise à offrir un accès au réseau Internet par satellites (on parle ici de milliers de satellites).


Décollage de Falcon 9 le 24 janvier 2021 (crédit : Gregg Newton / AFP)

Aujourd'hui SpaceX est devenue un mythe dans le monde de la conquête spatiale. Avec autant d'exploits et d'innovations, l'entreprise du milliardaire Elon Musk est hors norme. Elle permet l'élaboration de nombreuses avancées technologiques qui amènent aujourd'hui, entre autres, à pouvoir faire revenir sur Terre une fusée ! Simple génie ou simple investisseur ? Qu'importe, le prochain défi d'Elon Musk est d'aller à la rencontre du sol Martien ...



 
Vous aimerez aussi :



 



Inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News pour y laisser vos impressions dans l'espace commentaire ! (cliquez sur "Log In" en haut à droite de votre écran !)


Comments


bottom of page