top of page

Napoléon Bonaparte

Napoléon Ier, naît le 15 août 1769 à Ajaccio et meurt le 5 mai 1821 sur l'île de Sainte-Hélène.

C’était le premier empereur des Français. Ce titre lui a appartenu du 18 mai 1804 au 6 avril 1814 puis du 20 mars 1815 au 22 juin 1815.

Il était militaire, et général dans les armées de la Première République française, il a également commandé l’armée Italienne puis celle d’Orient.

Arrivé au pouvoir en 1799 par le coup d'État du 18 Brumaire, il sera Premier consul jusqu'au 2 août 1802, puis obtiendra le titre de Consul à vie jusqu'au 18 mai 1804. C’est à cette même date qu’il est proclamé empereur des Français.

Il est sacré empereur, à la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 2 décembre 1804, par le pape Pie VII, tout comme son épouse Joséphine de Beauharnais qui sera nommée impératrice.


Tableau de Jacques-Louis David représentant le sacre de Napoléon


Napoléon instaure de nombreuses réformes dans la constitution française, tel que le code civil de 1804, qui permettent de renforcer les libertés individuelles ou l'égalité des citoyens devant la loi. L’utilisation d’une nouvelle monnaie, le franc. Ce dernier créé aussi le Conseil d’Etat et des Lycées ainsi que le baccalauréat.

Napoléon a réussi à étendre au maximum le territoire français, qui comportait, en 1812, 134 départements. Faisant ainsi de Rome, Hambourg, Barcelone et Amsterdam les chefs-lieux de départements français.


Napoléon aura aussi été élu président de la République Italienne de 1802 à 1805, puis roi d’Italie de 1805 à 1814. L’empereur parvient à gouverner la majeure partie de l’Europe continentale grâce au fait que chaque membre de sa famille est à la tête d’un pays.

Il était très célèbre pour ses facultés militaires, récompensées par de nombreuses victoires. Pourtant son régime dictatorial créa de nombreuses guerres très meurtrières.

Après la défaite de la France et de ses alliés lors de la bataille de Leipzig, les alliés ont donc décidé de se retourner contre Napoléon en 1814 lors de la prise de Paris.

Napoléon tente alors de reprendre le pouvoir en France lors de l'épisode des Cent-Jours en 1815. Voulant reconquérir la France et rétablir le régime impérial, il déclenche une nouvelle bataille, celle de Waterloo (18 juin 1815). Suite à sa défaite à Waterloo face aux alliés, l'Empire Napoléonien disparaît.

L'ex-empereur se réfugie donc sur l'île d'Aix le 9 juillet et se rend volontairement aux Anglais. Le gouvernement britannique l'exile sur l’île de Sainte-Hélène, située au milieu de l’Atlantique Sud, où il y décède le 5 mai 1821


Commenti


bottom of page