top of page

Match suspendu, la cause : OVNIS

Le 27 octobre 1954 en Florence en Italie, dix mille spectateurs assistent à une scène tout droit sortie de l’imaginaire. Une vingtaine d'objets volants non identifiés volent au-dessus du stade de l'Artemio Franchi, où a lieu un match de football opposant la Fiorentina à Pistoiese. Ce phénomène dure de longues minutes.

Image du stade de l'Artemio Franchi


Le match est alors mis en suspend par l’arbitre du jeu, e public entre en panique, des cris se font entendre. Les ovnis se seraient déplacés en zig-zag et la BBC se met en charge de l’enquête. L’entreprise retrouve certains spectateurs du match dont Gigi Boni.

Il dit : « Je me souviens clairement avoir vu ce spectacle incroyable. Ils se déplaçaient très vite et puis ils se sont simplement arrêtés. Le tout n'a duré que quelques minutes. Je les décrirais comme des cigares cubains. Leur apparence m'a fait penser à des cigares cubains. » Les joueurs de football de cette réunion Pistoiese, Romole Tuci et Ronaldo Lomi confirment les dires de Boni en affirmant que les ovnis étaient bien d’origines extra-terrestres.

Tuci raconte : « J'étais si curieux et j'étais aussi très, très heureux parce que dans ces années-là tout le monde parlait des extra-terrestres, tout le monde parlait des ovnis et nous en avons eu l'expérience, nous les avons vus, nous les avons vus directement, pour de vrai. » Une substance étrange se serait donc déversée sur la pelouse du stade au passage des ovnis, certains la décrivant comme étant une sorte de neige collante.


La BBC a donc questionné Robert Pinotti, spécialiste en ufologie en Italie, il dit : « En Angleterre, les ufologues appellent ceci « Angel's Hair » et les Français l'appellent « Fils de la Vierge ». Le seul problème, c'est qu'après une brève période de temps, cette substance s'est désintégrée. »

Les jours qui suivirent, le même phénomène s'est ensuite répété en Florence mais aussi à différents endroits du globe !

Il a été affirmé par certains spécialistes que les résidus déposés sur le stade étaient principalement composés de bore et de silicium. Tandis que d’autres expliquent qu'il s'agirait d'une substance produite par une espèce d'arachnides. Encore aujourd’hui près de 70 ans après les faits, aucune hypothèse n’est encore affirmée et le mystère ne sera sans doute jamais élucidé… Qu’en pensez-vous ?


bottom of page