top of page

Marine Le Pen a-t-elle détouné 137 000 euros ?

Dernière mise à jour : 20 avr. 2022

A seulement quelques jours du second tour de la présidentielle, une nouvelle pourrait bien mettre en péril la campagne de la candidate du Rassemblement National, Marine Le Pen. La politicienne est accusée d’avoir détourné personnellement près de 137 000 euros d'argent public du Parlement européen entre 2004 et 2017. Son porte-parole, Philippe Ballard, déclare sur franceinfo, que “ce sont des affaires qui remontent à une dizaine d'années, ça sort à quelques jours du deuxième tour, je pense que la ficelle est un petit peu grosse“. Quelle est donc la vérité derrière cette affaire ? On vous l’explique dans ce nouveau Point Culture …


Marine Le Pen (Crédit : © AFP)

Ce sont des accusations de détournement de fonds publics, d’abus de confiance ou encore d’escroquerie qui animent la scène politique depuis ce week-end. En cause, des délits qui auraient été commis par Marine Le Pen ainsi que 3 autres anciens eurodéputés FN, dont son père, Jean-Marie Le Pen. Le montant total des sommes détournés s'élèverait à plus de 617 000 euros, selon l'Olaf.

L’affaire éclate à un moment critique pour la candidate et ceci se justifie par le fait que le rapport de l’Office européen de lutte anti-fraude (Olaf) a été remis à la justice française assez récemment, le 11 mars 2022. Derrière cette divulgation, le média Mediapart qui rapporte que la candidate d’extrême-droite aurait détourné 136 993,99 euros au parlement européen, toujours selon eux, les faits sont “en cours d’analyse“ par le parquet de Paris.


La défense de Marine Le Pen affirme pourtant que la candidate n’a pas eu accès à ce rapport de l’Olaf. Jordan Bardella défend son parti en précisant que l’Union européenne et ses institutions n’hésitent pas à “s'ingérer dans la campagne présidentielle et nuire à Marine Le Pen“.

Toutefois, la candidate du RN avait déjà retrouvé son nom dans une affaire similaire en 2018 puisqu’elle est depuis mise en examen pour un détournement équivalent à 339 000 euros de fonds public. Elle aurait profité de son statut pour faire travailler des eurodéputés au service du Rassemblement Nationale alors qu’ils sont normalement censés œuvrer exclusivement pour le Parlement de Strasbourg. Affaire à suivre, on vous tient évidemment au courant dans les tories d’actu du jour sur notre compte Instagram, @grunge_news !


Marine Le Pen ainsi que son père, Jean-Marie Le Pen (Crédit © AFP)

 
Vous aimerez aussi :


 

Inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News pour y laisser vos impressions dans l'espace commentaire ! (cliquez sur "Log In" en haut à droite de votre écran !)


Kommentare


bottom of page