top of page

Lois Jim Crow

Dernière mise à jour : 12 janv. 2021

Si vous lisez régulièrement Grunge News vous avez sûrement déjà entendu parler des lois Jim Crow. Mais que représentent réellement ces lois ?


Les lois Jim Crow votées en 1876 et abolies en 1965, furent une série d’arrêtés et de règlements promulgués généralement aux Etats-Unis du Sud. Ces lois avaient pour triste objectif d'accroître la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Cela se manifestait par le fait de distinguer les citoyens selon leur couleur de peau. Ces lois imposaient une ségrégation de droit dans tous les lieux et services publics. Certains Etats, imposaient une ségrégation jusque dans les écoles ainsi que dans les principaux services publics comme les trains et bus.



Le nom donné à ces lois, "Jim Crow" trouve son origine avec le titre de la chanson "Jump Jim Crow". Ce nom devint ensuite une expression péjorative désignant les personnes Noires vivant aux USA.

L'expression "Jim Crow laws" (« lois Jim Crow ») est répertoriée pour la première fois en 1892 dans le titre d'un article du New York Times consacré à la ségrégation dans les trains en Louisiane.


Avant les lois Jim Crow, la ségrégation était déjà présente dans les mœurs, les Blancs et les Noirs ne se mélangeaient pas. Les arrêtés votés dans chaque état avaient donc déjà pour but de séparer la population Noir de la population Blanche et de laisser les meilleures conditions de vie (plus de droits, de libertés, ...) aux Blancs.


Rest Rooms signifie "Toilettes"


Mais les lois Jim Crow ne représentaient pas une séparation partielle des populations, mais une séparation totale menant à l’absurde dans de nombreux cas. Nous pouvons noter quelques exemples :

- Dans les autobus, les places étaient séparées. Les Noirs étaient à l’arrière du bus et les Blancs écopaient de meilleures places, celles de devant.

- Les salles d’attente aux guichets séparaient les individus.

- Transports ferroviaires : ils existaient des wagons pour les Blancs et des wagons pour les Noirs.

- Restaurants : salles distinctes en fonction de la couleur de peau ou séparées par une cloison pleine s’étendant du plancher au plafond.

- Mariage : tout mariage entre une personne Noire et Blanche est interdit.

- Cohabitation entre personnes Noires : Les relations amoureuses sous le même toit étaient passibles d’une amende 500 dollars et 12 mois d’emprisonnements.

- Éducation : écoles séparées en plusieurs fragments en fonction de la couleur de peau.

- Promotion de l’égalité : interdit pour les personnes Noires de tracter et de manifester pour les égalités sociales.

- Hôpital : entrées séparées entre les individus Noirs et Blancs.

- Prison : Lieux séparés en fonction de la couleur de peau.


Tous ces exemples nous montrent bien à quel point le monde a changé concernant la ségrégation raciale. Les égalités civiques ne sont cependant toujours pas complètement respectées aux Etats-Unis. Un afro-américain a deux fois plus de chances de se faire abattre qu'un Homme Blanc. Dernièrement, c'est l'afro-américain George FLOYD qui est décédé asphyxié par un agent de police.

Les lois Jim Crow ont connu un déclin puis un abandon progressif des années 50 aux années 60.


Pour commenter cet article, inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News (en haut à droit de votre écran) !


Comments


bottom of page