top of page

Les tensions Ukraine-Russie en dates (partie 2/2)

Dernière mise à jour : 14 mars 2022

Lundi nous avions abordé avec vous les tensions entre l’Ukraine et la Russie de 2013 à 2018 date après date. Aujourd’hui nous allons voir avec vous l’après 2018, toujours date après date, afin que ce conflit soit plus clair pour tous. Vous êtes prêt ? Alors c’est parti !


Des soldats russes s'exercent sur le champ de tir de Kadamovskiy le mercredi 22 décembre 2021. (Crédit : AP)

  • 20 mai 2019

Le jour de cette nouvelle élection présidentielle ukrainienne, l’acteur et humoriste Volodymyr Zelensky est élu au pouvoir face à Petro Porochenko. Ce nouveau chef d’Etat fait face à de nombreuses polémiques puisqu’il parle publiquement russe et a même fait carrière en Russie. Avec son parti politique, Serviteur du peuple, il veut faire davantage de référendum pour laisser le choix de certaines décisions à la population ukrainienne.


  • 6 octobre 2019

Ce jour-là plus de 10 000 individus se réunissent sur la place de l'Indépendance à Kiev pour protester contre le projet de loi de Volodymyr Zelensky d'accorder l'autonomie au Donbass séparatiste.


  • 9 décembre 2019

Une nouvelle rencontre entre les chefs d’Etat russe, ukrainien, allemand et français a lieu. C’est aussi la première fois que Volodymyr Zelensky rencontre Vladimir Poutine. Cette réunion aborde aussi le sujet de la régulation du transit du gaz russe en Europe. A noter que la Russie est le premier fournisseur de gaz en Europe et peut donc contribuer au rehaussement des prix.


Le président Volodymyr Zelensky en juillet 2021. (Crédits : © STEFANIE LOOS / REUTERS)

  • 12 juin 2020

L’Ukraine rejoint finalement le programme « Nouvelles opportunités » de l’OTAN. L’Ukraine a donc désormais une meilleure interopérabilité et coopération entre les forces de l’Alliance et celles de l’armée du pays.


  • Avril 2021

La Russie déploie durant plusieurs semaines près de 100 000 militaires à la frontière ukrainienne.


  • 8 juin 2021

Le secrétaire d’État des Etats-Unis, Antony Blinken, affirme face aux sénateurs américains : « Nous soutenons l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN. ».


  • 16 juin 2021

Le nouveau président américain, Joe Biden, retrouve Vladimir Poutine à Genève. Malgré une rencontre “constructive“ selon le chef d’Etat russe, ce dernier n’a pas souhaité évoquer en profondeur des sujets importants pour Joe Biden, tels que l'arrestation de l'opposant russe Alexeï Navalny ou encore à propos de la présence militaire russe près de la frontière ukrainienne.


  • 13 novembre 2021

Ce jour, Volodymyr Zelensky annonce que la Russie vient à nouveau de déployer 100 000 Hommes à la frontière.


  • 16 novembre 2021

3 jours après l’annonce du président ukrainien, le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, appelle les pays d’Occident à transmettre à la Russie “un signal clair appelant à réduire les tensions, en évitant toute escalade en l'Ukraine et les alentours“. Le même jour, le Secrétaire d'État à la Défense britannique, Ben Wallace, se rend à Kiev.


Un militaire ukrainien dans une tranchée à Schastya, proche de la ligne de front avec les séparatistes soutenus par la Russie, le 16 avril 2021. (Crédit : AFP)

  • 17 décembre 2021

Moscou demande que l’OTAN garantisse sa non-extension à l’est.


  • 10 janvier 2022

Un sommet entre le vice-ministre russe et son homologue américain est organisé à Genève à propos des tensions concernant l'Ukraine et du contrôle de l'armement nucléaire.


  • 19 janvier 2022

Les États-Unis offrent une aide miliaire conséquente à l’Ukraine, s’élevant à 200 millions de dollars, ajouter aux 450 millions déjà attribués.


  • 6 février 2022

Des soldats américains sont déployés en Pologne afin de préparer une potentielle invasion russe de l’Ukraine.


  • 7 février 2022

A la suite de multiples échanges téléphoniques entre Vladimir Poutine et son homologue français, Emmanuel Macron, celui-ci vient à la rencontre du président russe, à Moscou, afin d’apaiser les tensions à propos de la crise ukrainienne.


Rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron (Crédits : SPUTNIK AFP - AFP)

  • 11 février 2022

Nick Schifrin, journaliste de PBS, annonce dans un communiqué sur Twitter que trois responsables de l'administration de Joe Bien lui ont déclaré que la Maison Blanche pense que Moscou projette d’envahir l'Ukraine et que l’information a déjà été relayée aux militaires russes déployés à la frontière. Il ajoute que l’attaque devrait avoir lieu au début de la semaine suivante.


  • 12 février 2022

La Russie refuse d’entendre les appels diplomatiques et Moscou va jusqu’à dénoncer “l’hystérie“ américaine, en retour, la Maison Blanche menace le Kremlin de “répercussions sévères et rapides“.


  • 15 février 2022

Les forces armées russes présentes à la frontière commencent à se replier annonce le ministère de la Défense russe.


  • 16 février 2022

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken affirme ne pas avoir "vu un retrait" des soldats russes à la frontière de l’Ukraine. Selon lui, la menace Russe "est là, elle est réelle", a-t-il dit sur la chaîne américaine ABC. "Ce que nous voyons, ce n'est pas un retrait significatif. Au contraire, nous continuons de voir des forces, notamment des forces qui seraient à l'avant-garde d'une éventuelle agression renouvelée contre l'Ukraine, qui continuent d'être à la frontière, d'être massées à la frontière.".



Nous vous tiendrons informés de a suite des événements directement sur notre compte Instagram @grunge_news !


 
Vous aimerez aussi :


 




Inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News pour y laisser vos impressions dans l'espace commentaire ! (cliquez sur "Log In" en haut à droite de votre écran !)


Comments


bottom of page