top of page

Les programmes de MACRON et LE PEN

A la suite des résultats du premier tour des élections présidentielles de 2022, Emmanuel MACRON ainsi que Marine LE PEN sont arrivés en tête avec des scores respectifs de 27,84% et 23,15% des voix. Jean-Luc MELANCHON, est lui arrivé aux portes du podium avec 21,95% des suffrages exprimés. Pour cette élection, on retrouve donc le duel de 2017, MACRON – LE PEN. Mais pour qui voter ? Pour le savoir, on résume dans ce nouveau Point Culture les programmes de ces 2 candidats. Nous traiterons 5 points majeurs de ces deux programmes en fonction de l’ordre décroissant des résultats, en pourcentage, obtenus premier tour, soit Mr.MACRON puis Mme.LE PEN …



Affiches de campagne des 2 candidats qualifiés pour le second tour (crédit : REUTERS / Benoit Tessier)

Les 5 points abordés ici pour les 2 candidats seront :

  • L’éducation

  • La retraite

  • Le pouvoir d’achat

  • Environnement/Ecologie

  • L’immigration



Emmanuel MACRON :


Emmanuel Macron (crédit : ©THOMAS SAMSON / AFP)

L’éducation :

Le président sortant souhaite valoriser l’éducation en France en augmentant les heures de français et de mathématiques en primaire et en 6e. Les mathématiques seront aussi partie intégrante du tronc commun au lycée.


Emmanuel MACRON évoque aussi le sport à l’école en proposant 30 minutes par jour en primaire puis, 2 heures en plus par semaine au collège.



La retraite :

L’actuel président-candidat a pour objectif d’augmenter la pension minimale, à la retraite, à taux plein à 1 100 euros par mois.


Une seconde mesure phare pour accompagner nos aînés est de prévoir recruter 50 000 infirmiers et aides-soignants supplémentaires en EHPAD d’ici 2027 (25% de plus qu’aujourd’hui).


La réforme des retraites est toujours d’actualité, l’âge légal de départ à la retraite devrait être poussé à 65 ans.



Le pouvoir d’achat :

Si le second tour permet à Emmanuel MACRON de reconduire son mandat, il annonce tripler la prime “Macron“. Celle-ci pourrait donc passer de 1000 euros à 3000 euros. Pour les sociétés qui ont un accord d'intéressement alors cette prime actuellement plafonnée à 2000 euros passerait à 6000 euros.


Les charges pour les indépendants baisseront, le revenu du travailleur augmentera de 550 euros par an s’il gagne l’équivalent du SMIC.


Le RSA ne serait plus aussi facilement abordable puisque pour le toucher, il faudra exercer une activité effective débouchant à une insertion professionnelle.



Environnement/Ecologie :

La France devrait poursuivre la construction des 6 premières centrales nucléaires nouvelle génération, mais aussi multiplier par 10 la puissance solaire du pays.


50 parcs éoliens en mer devraient voir le jour d’ici 2050.


Une filière française de production des énergies renouvelables est aussi un objectif que se donne l’actuel président de la République.


Le candidat de La République En Marche (LREM) veut que la France devienne leader de l’hydrogène vert tout en produisant des millions de véhicules électriques et hybrides ainsi que le premier avion bas carbone.



L’immigration :

Un des objectifs est d’aller au bout de la réforme de Schengen pour renforcer les frontières européennes.


Les frontières nationales seraient renforcées par une “force des frontières“.


Continuer de revoir l’organisation de l’asile et du droit au séjour dans le but de déterminer plus rapidement qui est éligible et ainsi expulser plus efficacement ceux qui ne le sont pas.


 

Marine LE PEN :


Marine Le Pen (Crédits : Reuters)

L’éducation :

La rivale du président sortant souhaite que le français, les mathématiques et l’histoire soient au cœur des programmes d’enseignement.


L’uniforme devrait être privilégié au primaire et au collège.


La retraite :

La candidate du Rassemblement National (RN) veut revaloriser le minimum vieillesse à 1 000 € par mois et augmenter les petites retraites.


Le personnel médical dans les EHPAD sera “fortement“ accrue.


Aucun rallongement de départ à la retraite n’est prévu. Les travailleurs qui ont commencé à travailler avant 20 ans pendant 40 annuités pourraient prendre leur retraite à partir de 60 ans.



Le pouvoir d’achat :

Si le second tour permet à Marine LE PEN de devenir Mme Le président (comme elle souhaiterai qu’on l’appelle), elle reverserait en moyenne 200 euros par mois aux ménages français via des taxes sur l’énergie notamment.


La TVA passerait de 20 % à 5,5 % sur les produits énergétiques de première nécessité.


Un autre objectif est de “garantir aux paysans des prix respectueux de leur travail et mettre un terme aux marges abusives de la grande distribution.“.



Environnement/Ecologie :

“Relancer la filière nucléaire, hydroélectrique et investir dans la filière hydrogène.“.


Les projets éoliens seraient stoppés et ceux déjà existants seront démantelés progressivement.


L’étiquetage sur l’origine et la qualité des produits alimentaires devra être généralisé.


L’immigration :

Marine LE PEN veut mettre fin à l’immigration de peuplement et au regroupement familial.


“Les clandestins, délinquants et criminels étrangers“ seront systématiquement expulser du pays.


Les demandes d’asile seront traitées uniquement à l’étranger.



 

Certaines phrases ont été reprises mot pour mot des programmes, afin de préserver la tournure des phrases des candidats et de conserver notre neutralité.



 
Vous aimerez aussi :



 

Inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News pour y laisser vos impressions dans l'espace commentaire ! (cliquez sur "Log In" en haut à droite de votre écran !)


Comments


bottom of page