top of page

Les oubliés de Clipperton

Dernière mise à jour : 3 sept. 2020

18 juillet 1917 ; 11 femmes et enfants sont secourus par un navire américain, après de longues années sans vivres sur une île déserte ! Ils racontent alors une histoire digne d’un film ou encore d’une légende, celle des oubliés de Clipperton.



Clipperton est une île déserte, située dans l’océan pacifique, près du Mexique.

Elle n’est pas habitée car elle est en partie recouverte d’un lagon, (seul atoll corallien de l’océan pacifique), ce qui entraîne un manque de ressources, et une survie difficile pour n’importe quel homme.


Géographie de l'île

En 1906, la Pacific Island Company obtient les droits d’exploitation du guano, substance fertilisante utilisée en tant qu’engrais, présent en grande quantité sur cette île. Ainsi, un phare et une base sont créés sur Clipperton. La compagnie et le gouvernement mexicain ont pour projet de rendre l’île habitable.

Mais c’est en 1914 que le cauchemar commence… Une centaine de soldats débarquent sur l’île désertique avec femmes et enfants. Pour pouvoir survivre, le gouvernement Mexicain s’engage à leurs envoyer tous les deux mois un bateau de ravitaillement. Au départ la vie sur l’île s'organise, rythmé par l’arrivée des bateaux. Cependant, sur le continent, la révolution mexicaine fait rage. Concentré sur la violence des combats, le gouvernement en oublie même d'envoyer le ravitaillement nécessaire sur Clipperton !


Les habitants de l’île ne sont qu’au début de leur peine. Un an après le passage du dernier bateau, la moitié des habitants sont déjà décédés. La population est principalement touchée par le scorbut (maladie dû à une carence en vitamine C, qui provoque la perte des dents, des hémorragies puis la mort). Dans leur détresse, les survivants demandent à évacuer l'île, le gouverneur mexicain s'y oppose.

La partie restante de la population tente alors tout pour survivre et les derniers hommes perdent la vie en partant en expédition dans l’océan pacifique avec des radeaux de fortune. Ainsi, il ne reste plus que 6 femmes, 8 enfants et le gardien du phare de l’île. Étant le dernier homme présent, il s'autoproclame roi de l’île, en 1917,et fait des derniers habitants, ses esclaves.

Phare de l’île


Le “roi” de Clipperton (Victoriano Álvarez)

Ainsi, deux femmes décèdent de son règne brutal (il est notamment accusé de viols et meurtre). Son règne prend fin lorsqu’il se fait assassiner par l’une des survivantes de l’île. Le lendemain de sa mort, un navire américain passe à proximité de Clipperton et découvre les derniers survivants. Enfin un équipage accepte de porter secours aux désormais, “Oubliés de Clipperton“. Les “Robinson Crusoé“ sont donc rapatriés en Californie où certaines femmes seront jugées pour leur crime (celui de Victoriano Álvarez). Heureusement elles seront acquittées et pourront rentrer sereinement au Mexique.


Les survivants de l’île en 1917

De nombreux films retracent l’histoire de ces hommes et femmes, oubliés sur une île déserte pendant plusieurs années. Leur destin tragique permet de réaliser que même en temps de survie, les Hommes peuvent toujours être assoiffés de pouvoir.


Pour savoir survivre en toute circonstance, cliquez ici !
 

Vous aimerez aussi :


Le 11 juin 1962, les frères Clarence et John Anglin et Frank Morris, célèbres braqueurs de banques et jusqu’alors enfermés dans la célèbre prison d’Alcatraz, parviennent miraculeusement à s’en évader ...



 


Sorti en 1915, 50 ans après la fin de la guerre de Sécession, "Naissance d’une Nation" est une œuvre majeure du 7e Art. D.W. Griffith, réalisateur du film, sera même considéré par certains comme étant le "père" du cinéma. Pourtant le jour de sa sortie le 8 Février 1915, le film provoqua un réel scandale ...


Pour commenter cet article, inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News (en haut à droit de votre écran) !


Comments


bottom of page