top of page

Le Prince du cinéma !

Dernière mise à jour : 7 févr. 2021

Aujourd'hui, dans ce nouvel article Grunge News, nous allons nous pencher sur le cinéma, le 7ème art ! Caractérisé par un film véhiculé par un support (bande, pellicule, numérique), pour divertir un public, vous allez apprendre ici, les origines et l'histoire de cet art, de sa création à aujourd'hui.

Selon le cinéaste Steven Spielberg, "Le public a un appétit pour tout ce qui concerne l'imagination - tout ce qui est aussi loin que possible de la réalité.". Ainsi, le cinéma est devenu une véritable industrie qui s’est ancrée dans la culture populaire avec notamment la journée du 4 mai (jour dédié à la saga de George Lucas, Star Wars). Qu'est-ce que le cinéma à l'origine ? Que représente le 4 mai dans le monde ? Réponses juste ici ...

Photographie tirée du film "Diamants sur canapé" de Blake Edwards (1961) avec Audrey Hepburn (crédit : © Paramount)

Le cinéma naît à la fin du XIXème siècle. Apparaissent alors les prémisses de ce qui va devenir le 7ème art. A l’époque, des scientifiques inventent des mécanismes qui utilisent des dessins sur plusieurs vignettes représentant un sujet dans différentes phases d’un geste décomposé. Il est possible de visionner cette succession d’images par des fentes ou alors avec un miroir en rotation. Cela permet de donner vie aux dessins et de créer une animation. Cette invention est avant tout destinée à des recherches scientifiques visant à décomposer les mouvements des animaux ou de tout phénomène trop rapide pour le regard humain et n’a, au départ, aucun but commercial.


Puis, quelque temps après, les premiers travaux du cinéma prennent appui sur ces recherches. L’Américain Thomas Edison qui est avant tout le créateur des ampoules électriques et le concepteur du phonographe, se lance dans cette aventure. Pour lui, tout commence à son jeune âge. Souffrant de surdité dans son adolescence il ne peut pas assister normalement aux concerts et souhaitait garder une trace visuelle de ce qu’il pouvait voir. Pour réaliser ses prises de vues, il utilise des rubans souples non perforés de 70 mm, ce que nous appellerons plus tard les pellicules. C'est en 1888 qu'il invente le kinétoscope. Créer sous forme d’un meuble en bois, le spectateur se penche par-dessus et peut visionner une succession d’images en continu. Cette machine est révolutionnaire mais pourtant il paraîtrait que ce soit une contrefaçon de l’appareil de Louis Aimé Auguste Le Prince, le véritable inventeur du cinéma. La manière dont fonctionnait le kinétoscope d’Edison ne laisse qu’à penser cela.

Un homme visionne une image animée à travers le kinétoscope en 1889 (© Getty Images)

Louis Aimé Auguste Le Prince avait inventé, de façon contemporaine les bases technologiques de l’enregistrement et de la reproduction de mouvements. Puis, le 14 octobre 1888, il tourne le premier film de l’histoire (en celluloïd) dans son jardin en Angleterre dans la banlieue de Leeds. Son nom : “Roundhay Garden Scene”. Ce film d’une durée de 2 secondes pour 20 images est enregistré sur du film Kodak et présente la famille du réalisateur. Pour visionner et en savoir plus sur l’histoire du premier film de l’histoire, cliquez ci-dessous.


 



 

Thomas Edison (Domaine public)

Pourtant le terme de cinéma naît en 1891 avec Edison qui va surtout faire breveter des inventions qui sont, à l’origine, créées par Louis Aimé Auguste Le Prince. Celui-ci disparut mystérieusement le 16 septembre 1890 alors qu’il devait se rendre peu de temps après en Angleterre pour breveter un appareil de projection puis, aux Etats-Unis pour présenter son invention.

Or, au début de l’année 1890 les ouvriers d'Edison avaient déjà commencé à utiliser une bande de film celluloïd pour capturer des images en mouvement. Coïncidence ?

En mai 1891 les premiers résultats publics de ces expériences sont présentés et Edison est dès lors considéré comme l’inventeur de la cinématographie.


En 1898 un procès contre Edison est ouvert pour prouver que c’est bel et bien Louis Aimé Auguste Le Prince à l'origine de cette technologie. Mais l’inventeur du phonographe prétendait être le seul et unique inventeur de la cinématographie. Le fils de Mr. Le Prince, Adolphe Le Prince, n’a même pas pu, lors du procès, présenter les caméras de son père. Après délibération du juge, Edison sorti vainqueur du litige. Ce dernier réédita ses brevets et fut considéré par la majeure partie de la population (encore aujourd’hui) comme étant le véritable inventeur du concept du cinéma.


Puis, Edison commence à organiser des représentations publiques avec ses machines, notamment à Paris. S’ensuit une course folle et mondiale pour améliorer la technique du kinétoscope, et c’est Louis Lumière qui la remporte. C'est dans ce contexte que débute l’histoire si connue des frères Lumière ...

Les Frères Lumière ( © Domaine public)

Antoine Lumière (père des "frères Lumière"), se rend un jour à Paris pour assister à une démonstration du kinétoscope. Les représentants d’Edison lui offrent un échantillon d’une trentaine de centimètres du film de 35 mm perforé. Il revient à Lyon, persuadé que le marché des machines d’enregistrements est à portée de main et que l’argent sera à la clé. Le but d’Antoine est de créer un mécanisme qui permettra aux films d'être vu par un large public en même temps et non individuellement comme le propose le kinétoscope. Il faut donc réinventer le cinéma d’Edison car ce dernier a déposé des brevets et personne n'est autorisé à y toucher.


Les frères Lumière, pensent comme leur père, le principe du kinétoscope doit évoluer. Ainsi, ils travaillent de manière acharnée pour créer des bandes de film différentes de celles d'Edison pour ne pas se faire attaquer en justice. Malgré les efforts, les bandes d’Edison restent plus performantes et sont mondialement choisies par les fabricants.

En 1893, celui-ci ouvre sur le territoire américain des Kinetoscopes Parlors. Ces "Kinetoscopes Parlors" sont des salles avec plusieurs Kinétoscopes diffusant un film que l’on peut visionner en payant. Nous sommes à la naissance de l'industrie cinématographique. Même si les bandes diffusées par les appareils d'Edison sont à proprement parler les premiers films disponibles pour le grand public, c’est l'invention des frères Lumière avec, à la fois une caméra et un projecteur, qui séduit les riches particuliers ! Cette invention apparaît comme un perfectionnement du kinétoscope et comme un concurrent fatal aux films antérieur à son année de création.


Cinématographe Lumière, illustration par Maurice Auzolle, Pichot, Paris, 1896 (source : Gallica-BnF)

Le 19 mars 1895 les frères Lumière diffusent ce qui est considéré comme le premier film sur grand écran : "La Sortie de l'usine Lumière à Lyon".


L’année suivante, en janvier 1896 sort l’un des films les plus populaires des deux frères :

"L’Arrivée d’un train en gare de la Ciotat".

La légende raconte que les premiers spectateurs à l’avoir visionné sont partis en courant après la scène où le train arrive en gare, pensant qu'un train leur fonçait réellement dessus.


Ensuite les deux frères montent une série de projections payantes à Paris avec le Salon indien du Grand café.

Quelques années plus tard, le cinéma évolue encore avec l’invention du film en couleurs. Pourtant il ne faut pas oublier que dès la fin du 19ème siècle, Laurie Dickson (associé d’Edison), coloriait des bandes à la main, image par image, afin que le rendu du film soi coloré. La première bande du genre dure 20 secondes. La danseuse Annabelle Moore y apparaît. L’effet est aujourd’hui toujours très réussi. C’est la première apparition de la couleur appliquée à la prise de vue photographique animée.


En 1901 apparaît une méthode plus rapide et plus efficace pour colorier des films. Grâce à un filtre rotatif rouge et vert, l’inventeur Laurie Dickson réussi à transformer son image finale, et ainsi à obtenir un véritable film en couleur. C’est une première ! S’ensuit l’invention du kinemacolor en 1911, puis du technicolor en 1915 qui popularise les films en couleurs. Le film "The Toll of the Sea" est l'un des premiers longs-métrages à employer la technique Technicolor.



Au début du XXème siècle, l’industrie du cinéma bascule progressivement vers les Etats-Unis avec les premiers studios d’Hollywood. Les années 30 marquent les expansions du cinéma en Europe et en Asie, cependant la Seconde Guerre mondiale ralentit cet essor. En 1950, La télévision accélère les innovations techniques en salle, des jeunes cinéastes se font connaître avec un cinéma dit moderne (premières comédies musicales, ...). Plus les années passent et plus cet art se diversifie, avec l’arrivée des films documentaires, expérimentaux, à petit budgets, mais aussi avec les grosses productions et les premiers grands succès comme "Les dents de la mer" de Steven Spielberg, ou "Star Wars" de George Lucas.


Les années 1990 marquent l’arrivée du numérique et des effets spéciaux. Aujourd’hui, le cinéma numérique est ancré dans l'industrie. Désormais de nombreux films génèrent des milliards de dollars de bénéfices, tels qu’Harry Potter, Avengers, ... En termes de chiffres, le cinéma à toujours rapporté beaucoup d’argent mais en 2018, tous les précédant records ont été battus 96.8 milliards de recettes !

Puis, après les films, au tour des séries que se sont popularisées à l’arrivée des services de streaming comme Netflix (à l’origine les séries étaient seulement disponible à la télévision).

L’industrie du cinéma comprend aujourd’hui de grandes compagnies qui gèrent la plupart du marché du cinéma. Les majors sont les plus gros studios de productions américaines. Il y en a 5 actuellement :

- Warner Bros Entertainment : fondée en 1923 par les frères Warner, immigrés juifs polonais naturalisés américains, un des plus vieux studios de cinéma.

- Universal Studios : fondée par 9 hommes en 1908 et financée par Thomas Edison.

- Sony Pictures Entertainment : fondée à l’occasion de l’achat des studios Columbia Pictures pour 5 milliards de dollars par Sony en 1989.

- Paramount Motion Pictures Group : issue de la fusion en 1916 de la Famous Players, créée en 1912 par Adolph Zukor, avec la Jesse L. Lasky Feature Play Company . Ces derniers rachètent alors Paramount Pictures Corporation une petite société fondée en 1914.


Majors du cinéma (source : leblogducinema.com)

Aujourd’hui, le 4 mai est la journée de célébration de la saga Star Wars. Le nom de cette journée « May, the fourth » est en rapport avec la célèbre réplique « May the force be with you » (en français : « Que la force soit avec vous »).

Les origines de cette journée sont mystérieuses, mais des théories existent…

L’une de ces théories, affirme que cette célébration remonterait au 4 mai 1979. C’est en ce jour qu’aurait été achetée une page de publicité avec le message « May the fourth be with you, Maggie » dans le journal London Evening News pour féliciter Margaret Thatcher devenue Premier ministre.

Une autre théorie explique que cette célébration internationale viendrait du fait que le créateur de la saga, George Lucas, soit né le 14 mai et que les 6 premiers films soient sortis au mois de mai.

Crédit : © lucasfilm, © star wars, © disney

Le cinéma est donc un art dont les véritables origines auraient été bafouées par l’inventeur Thomas Edison. Le premier film de l’histoire a bel et bien été réalisé par Louis Aimé Auguste Le Prince en 1888. A partir de cette année, les technologies autour de cet art ont rapidement évolué et le cinéma tel qu’on le connaît aujourd’hui est né grâce, entre autres, aux frères Lumière. Cette industrie a également fait naître pléthore de nouveaux métiers tels que celui d’acteur, de scénariste, de réalisateur,… Le cinéma s’est totalement ancré dans la culture populaire avec notamment la création des étoiles à Hollywood aux noms d’acteurs, de réalisateurs prestigieux, etc, mais aussi avec des journées dédiées aux sagas (comme avec Star Wars), ... Et vous, quelle importance a le cinéma dans votre vie ?



 


 



Pour commenter cet article, inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News (en haut à droite de votre écran) !


bottom of page