top of page

La maison Blanche sur écoute

Dernière mise à jour : 12 janv. 2021

Le scandale du Watergate est une affaire d'espionnage politique qui aboutira en 1974 à la démission du président des États-Unis, Richard Nixon.

Mais comment l’Amérique en est arrivée là ?

L’affaire débute en 1972 avec l’arrestation de cinq hommes à l’intérieur du bâtiment du Watergate. Ces individus plaçaient en réalité des micros d'écoute dans les locaux du Parti démocrate Américain. Plus tard identifiés, il a été précisé que ces cambrioleurs étaient en réalité des proches de la maison Blanche et de la CIA.


Le FBI lance donc une enquête qui n'aboutira finalement pas. Alors deux journalistes aidés par un informateur au moment des recherches, inconnus et du nom de Deep Throat (« gorge profonde »). Il a ensuite été révélé que l'ancien directeur adjoint du FBI, Mark Felt était cet informateur. Ces trois hommes vont publier de nombreuses révélations concernant les liens entre les cambrioleurs, la Présidence en place et le financement irréguliers de la campagne de Richard Nixon. Mais l’affaire ne fait à l'époque que peu de bruit. Pour cause, Nixon est réélu en 1972.




L'affaire est mise sous silence un temps puis, en 1973 tout bascule ! La mise en place d’une commission d’enquête sénatoriale entraînera une série de révélations portant sur des cas d’obstruction à la justice et d’abus de pouvoir. Les auditions se succèdent et les langues se délient. Le fait divers se transforme en un véritable feuilleton d’espionnage. L’administration Nixon est accablée et ses conseillers sont inculpés. Le président Nixon nie les accusations. Pourtant en juillet 1973, l’affaire connaît un nouveau rebondissement avec le témoignage de John Dean, un conseiller de Nixon. Il affirme que la maison Blanche est sur écoute, le président enregistrait toutes les conversations à l’insu des interlocuteurs.


Suite à ces révélations surprenantes la population demande à écouter les bandes d'enregistrements ; la maison Blanche refuse. Plusieurs mois s'écoulent et après une lourde résistance, le gouvernement cède et rend publique les fameuses bandes. Le peuple découvre stupéfait les mensonges, la manigance et les coups bas de son propre président. L'opinion publique est davantage sous le choc quand il apprend qu’une partie des enregistrements ont été effacés.

Ils demanderont l’impeachment, soit une mise en accusation et un processus de destitution du président Américain. Nixon blâme pourtant toujours son innocence. Le rapport d’enquête conclut donc que le président a entravé la justice. Par conséquent, le 8 août 1973 le président Américain démissionne publiquement de ses fonctions.


L’affaire du Watergate devient une référence dans le journalisme d’investigation. La morale de cette histoire est pour certains positive car elle prouve que même le président du pays le plus puissant au monde n'est pas supérieur à la justice.


Pour commenter cet article, inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News (en haut à droit de votre écran) !


Comments


bottom of page