top of page

La fin des Fast-Foods !

Dernière mise à jour : 25 févr. 2021

Le fast-food, est un moyen de restauration rapide qui a révolutionné l’industrie agro-alimentaire et le mode de consommation de chacun. Son but premier est de faire gagner du temps aux clients en commandant des plats rapides tels que des hamburgers, des sandwichs, des tacos, ... Grâce à ses prix abordables et à sa carte gourmande, il est devenu l’un des business les plus rentables du monde (21 025 milliards de dollars de chiffres d’affaire pour McDonalds en 2018). Cependant, vouloir manger à moindre coût à des conséquences. Ces restaurants sont en partie responsables de la hausse du taux d’obésité aux Etat Unis et en Europe. Cette nourriture est alors très controversée. Aujourd’hui fermés en raison de la pandémie de COVID-19, la population arrive-t-elle à se passer de ces restaurants rapides ? Comment les fast-foods ont-ils réussi à conquérir le monde, la France ?

Crédit : Thabang (via unsplash.com)

L’essor de la restauration rapide apparaît au moment de l’accroissement du secteur tertiaire. Le concept naît d’abord aux Etats Unis. En 1937, un stand de hot-dog nommé "The Airdrome" créé le concept de fast-food (nourriture rapide). Patrick McDonald est à l’origine de ce concept et c’est seulement trois ans plus tard que ses deux fils Richard and Maurice McDonald vont reprendre l’affaire familiale et délocaliser le restaurant à San Bernardino en Californie. Ils le nomment « Restaurants McDonald’s ». C’est alors que débute l’une des histoires de business les plus marquantes du XXe siècle.

L’un des plus vieux restaurants McDonald’s ouvert en 1953 à Phoenix, est le premier à présenter le dessin des 2 arches dorées.

McDonald's de Phoenix en 1953 (Georgie56 [CC-BY-NC-2.0], via Flickr)

Quelques années plus tard l’entrepreneur Ray Kroc rachète progressivement l’entreprise familiale pour en faire une entreprise grandiose selon sa conception. C’est donc en avril 1955 que le premier McDonald's franchisé ouvre ses portes dans la banlieue de Chicago. Puis, la société continue de se développer et est ensuite renommée McDonald’s Corporation. En 1961, il a été écrit "les deux frères, qui désirent maintenir un petit nombre de restaurants en franchise, vendent leur société à Ray Kroc pour 2,7 millions de dollars. La négociation de royalties à hauteur de 1 % n'a jamais été respectée par McDonald's."

Cet homme booste le marketing de l’entreprise et McDonald’s commence à vendre des quantités exponentielles de ses produits. En 1965, la chaîne fait son entrée en bourse, et 5 ans plus tard, elle se lance à la conquête du monde entier (Nouvelle Zélande, Guatemala, France, …).

Ray Kroc mangeant un hamburger devant un de ses McDonald's (Photographie : ART SHAY/THE LIFE IMAGES COLLECTION/GETTY IMAGES)

Au début des années 60, un industriel français, Jacques Borel, voit le potentiel de ce type de consommation et décide de l’importer en France. Franchisé de Wimpy, une chaîne de restauration rapide britannique basée sur le modèle américain, il importe le concept en France. Wimpy étant le premier restaurant de hamburgers en France, il suscite l’attention du public. Les restaurants s’ouvrent les uns après les autres assez rapidement. Seulement, même si le concept est intéressant et fonctionne déjà à l’étranger, un désaccord entre Jacques Borel et Lyons (la société mère de Wimpy) vient interrompre ce business en 1969 ; les vingt restaurants ferment donc.

Un Wimpy à Paris (via ©Pinterest)

Malgré cet échec en France, le géant Américain McDonald’s se lance à la conquête du pays de la gastronomie. Aidé par l’homme d’affaire français Raymond Dayan, le premier fast-food aux arcs jaunes ouvre ses portes le 30 juin 1972 à Créteil, suivi quelques semaines plus tard par un second, sur les Champs Elysées. Pourtant, la chaîne a du mal à trouver sa clientèle. Elle connaît des débuts difficiles, jusque dans les années 80, où le chiffre d’affaires commence à grandir progressivement. La marque doit se réinventer plusieurs fois et adapter son menu selon les pays où elle s’implante, pour conquérir les clients locaux. En Inde, les sandwichs sont exclusivement au poulet et au poisson, pour respecter les coutumes du pays. Les McDonalds français sont les seuls à posséder un stand de ventes de pâtisseries et de salades, …

En parallèle de McDonald’s, d’autres chaînes de restauration rapide se créées tout autour du globe. En Europe, les plus connus sont Subway, Burger King, Quick (racheté par Burger King en 2015) ou encore KFC.


Le fast-food s’impose clairement comme un nouveau type de consommation de nourriture au fil des années. A ses débuts (des années 70 à 90) le concept avait uniquement été créé pour faire gagner du temps et de l’argent à la population. Les clients pouvaient manger un plat complet pour une somme allant de 5 à 10 euros en seulement peu de temps (pas besoin de couverts, des sandwichs déjà préparés, …). A l’époque il n’y avait pas autant de chaînes de restaurants qu’aujourd’hui. Pour manger un sandwich, un croque-monsieur, etc, la clientèle s’adressait à des particuliers, des marchands spécialisés dans le domaine. Or les fast-foods ont tout bouleversé. La population savait que la nourriture proposée dans ces lieux n’était pas diététique, mais ce n’était pas vraiment encore considéré comme de la « junk-food » (mauvaise nourriture). Personne n’en voyait encore les effets négatifs. Aujourd’hui, cette vision a changé pour la plupart d’entre nous. Ce type de nourriture rapide est très controversé.


Infographie Obésité (Le Matin, 2013)

Accusée d’être une cuisine médiocre, diététiquement néfaste, avec trop de sucre et de gras, elle est responsable de nombreux cas d’obésités et de problèmes cardio-vasculaires. Le problème vient de la rentabilité ; pour faire de l’argent, il faut baisser le prix des matières premières, et donc avoir recours aux aliments issus de l’agro-industrie, donc des produits transformés et potentiellement dangereux pour la santé. Cette industrie pollue énormément car les viandes et les poissons proviennent de l’élevage industriel qui surexploite les ressources. De plus, l’utilisation d’emballages jetables à usage uniques, en matériaux non-biodégradables, comme le plastique ou le polystyrène aggravent cette situation. Aussi, la volonté de faire un maximum de bénéfices entraîne des salaires très bas pour les employés. Les fast-foods passent donc leur temps à se réinventer et à améliorer leur fonctionnement pour sauver leur image. Par exemple, dernièrement McDonald’s a supprimé les pailles de ses restaurants et a privilégié davantage les pailles et emballages en carton.

Les fast-foods sont donc des restaurants nouveaux qui ont modifié le paysage pour satisfaire une demande toujours plus importante. Mais alors que la pandémie de COVID-19 frappe le monde de pleins fouets, les boutiques, restaurants, … et donc les fast-foods avec, ferment leurs portes. Un arrêt soudain pour les grandes enseignes.

En France certains restaurants rapides ont, depuis le dé-confinement, réouvert tandis que d’autres restent fermés et proposent ou non de la vente à emporter. La situation est actuellement la même aux Etats-Unis. Le monde des restaurants de « junk-food » est donc à l’arrêt et tandis que certains parviennent à vivre normalement sans les fast-foods, c’est plus compliqué pour d’autres, …



Un engouement surprenant autour de l’ouverture de ce McDonald’s de Moissy-Cramayel qui fut même contraint de fermer à cause du nombre de clients trop important. Pour alors contrôler la clientèle, McDonald’s a annoncé fermer ses restaurants français où la file de voitures attendant de passer leur commande atteint la voie publique.

Les fast-foods sont donc un type de restaurant qui permet à la clientèle de manger rapidement tout en n'ayant plus faim une fois le repas terminé. Il faut donc s’en méfier, même si leur concept est tentant. Se faire plaisir de temps à autre en mangeant un burger de l’une de ces chaînes n’est pas mauvais pour la santé, mais il ne faut en aucun cas que cette consommation devienne une habitude ; il ne faut pas en abuser ! Et vous, que pensez-vous de l’évolution des fast-foods dans les années à venir ?



 
Vous aimerez aussi :



 



Inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News pour y laisser vos impressions dans l'espace commentaire ! (cliquez sur "login" en haut à droite de votre écran !)


bottom of page