top of page

L'univers et l'histoire des mèmes ; simple mode ?

Les mèmes, apparus avec le développement d’Internet et des réseaux sociaux, font aujourd’hui partis de notre quotidien. Que ce soit en photos, vidéos ou GIF, les internautes raffolent de leur utilisation. Au-delà de simples images drôles, ils participent à la culture des réseaux sociaux et ont poussé des milliers de personnes vers la célébrité du jour au lendemain. Aujourd’hui Grunge News souhaite revenir sur ce phénomène, notamment pour rendre hommage au célèbre humoriste Joan Joya Borja, star de plusieurs mèmes, décédé le 28 avril dernier.


image irée de la vidéo YouTube "BEST MEMES COMPILATION V51" de Freememeskids

L’histoire des mèmes :

Personne ne sait réellement comment les mèmes en deviennent. Pourquoi une vidéo plus qu’une autre devient virale ? Comment sont-ils nés et ont intégré la culture populaire ?


Le terme “mème” est créé en 1976 par Richard Dawkins. Il s’agit d’un mot-valise créé à partir du terme grec “mimesis” (imitation) et “gène”. A cette époque, Internet n’existe pas et Richard Dawkins est loin d’imaginer les mèmes d’Internet et leur impact dans le futur. Le mot est d’ailleurs créé pour désigner une théorie, qui repose sur l’idée que l’imitation joue un rôle central dans les transmissions culturelles. Un mème serait donc l’étude de la façon dont les phénomènes culturels évoluent, disparaissent ou au contraire se répandent.

Avec l’arrivée d’Internet, qui a permis de révolutionner la communication humaine, le mème évolue et s’adapte à ce nouveau moyen de communication.

Quatre règles définissent les mèmes :

  1. Un mème est forcément un message humoristique,

  2. Ils sont transmis à travers une courte vidéo, un GIF, une image et/ou texte ou encore par un simple message audio, …

  3. Il doit pouvoir être détourné et réinterprété tout en préservant l’empreinte du message originel

  4. Et enfin, le plus important, il doit être populaire sur Internet

Avec tous ces ingrédients, on obtient un même devenu partie intégrante de la pop culture.

Aujourd’hui il est quasiment impossible de définir quel a été le premier mème internet. Cependant, plusieurs fans et spécialistes s’accordent sur le fait qu’il pourrait s'agir du mème "Dancing Baby" (ou "Baby cha cha cha"), datant de 1996.



Les mèmes sont devenus une partie immense de la culture contemporaine à partir de ce moment-là. En effet, cette simple vidéo de 25 secondes a été mentionnée dans le jeu vidéo FIFA 99, dans un épisode des Simpson de l’an 2000 mais aussi dans le clip “1999“ de Charli XCX et Troye Sivan en tant que symbole de la culture des années 1990-2000.


Aujourd’hui nous pouvons compter des millions de mèmes connus, et ce terme est devenu courant depuis le début des années 2010. Le mot mème symbolise pleinement le langage Internet. Parmi les mèmes les plus connus à l’international, on peut citer ceux de Donald Trump, d’Elon Musk, des pas de danse de Drake dans le clip “Hotline Bling“, de Bob l'éponge, …

A l’heure de TikTok, les mèmes sont davantage utilisés pour garnir ces courtes vidéos sur le réseau social. TikTok est en quelques sortes l’évolution de Vine, application mobile où nous pouvions retrouver de courtes vidéos. L’histoire de Vine s’est officiellement terminée en avril 2018 et pourtant, encore en 2021, de nombreux mèmes provenant de l’application, pullulent sur les réseaux !



Ces vidéos prennent de plus en plus de place dans notre société, devenant un réel outil marketing ou pour certains, un moyen de gagner de l’argent. En effet, que ce soient les créateurs de contenus, qui gagnent de l’argent grâce au nombre de vues sur leur mème ou les acteurs, un mème peut changer une vie. Prenons justement l’exemple du même “issou“.



Vous reconnaissez sûrement ce rire, mais savez-vous vraiment à qui il appartient ? Juan Joya Borja en est l’auteur. Il est décédé le 28 avril 2021, voici sa vie et ce qu'il représente aujourd'hui dans la culture Internet…


Qui est Juan Joya Borja ?

L’humoriste Juan Joya Borja, devenu la vedette de plusieurs mèmes ces 10 dernières années, plus connu sous le nom de El risitas, est d’origine Espagnol. Sur sa page Wikipédia, on le qualifie “d’humoriste, acteur et phénomène Internet espagnol.” Cette phrase symbolise à quel point les mèmes ont changé sa vie.

Juan Joya Borja gagne sa popularité mondiale en 2015, grâce aux millions de parodies issues de son interview dans l'émission espagnole “Ratones coloraos“.

Il devient connu grâce à son rire emblématique, qui lui vaut d’ailleurs son surnom “El risitas” (“fou rire“ en français) depuis le début des années 2000.

La vidéo, originaire du mème qui le fera connaître, est publiée sur YouTube en 2007. Elle connaît un petit succès puisque en 8 ans elle accumule plus d’un million de vues. Ce n’est qu’en 2015 que la vidéo explose et est reprise par de nombreux internautes pour en faire des parodies humoristiques. Dans ce fameux mème, il raconte entre deux rires, une mésaventure survenue alors qu'il travaillait en tant que plongeur dans les cuisines d'un restaurant de plage. Ce mème est particulièrement populaire au sein de la communauté du site jeuxvideo.com, au point qu’en janvier dernier, les membres de ce site web ont organisé une récolte de fonds pour venir en aide à Juan Joya Borga, qui avait dû être amputé d'une jambe à cause de problèmes vasculaires, il luttait aussi contre le diabète. Ils ont réussi à récolter 14 063€ pour lui venir en aide. L'homme s'était alors offert un fauteuil électrique et avait remercié ses fans dans une vidéo avec son célèbre : " Cuñaooo".

Voir ici le post initial pour la récolte de fonds : El Risitas.

Le 28 avril dernier, l’homme s’est éteint, emportant avec lui son rire emblématique.

Et ailleurs ?


Outre le même “Issou“, revenons maintenant sur quelques mèmes iconiques que vous devriez désormais utiliser afin de faire rire votre entourage facilement !


Le mème du petit ami distrait :

Ce mème est utilisé par des milliers internautes pour justifier qu’un sujet est mieux qu’un autre. Exemple en image :


Crédit : © Twitter / B.J. Novak

Le mème de Drake :

L’image est tirée du clip “Hotline Bling“ réalisé par le célèbre Director X. Dans ce vidéo-clip du titre de 2015, on y voit Drake dansant seul dans une pièce éclairée par des couleurs à la fois chaudes, à la fois froides. Selon la danseuse et chorégraphe Tanisha Scott au magazine Complex, Drake savait que ces pas de danse lui vaudraient une réputation dans l’univers du même.

‘’ Il savait que tous ces memes et ces mashups allaient arriver. On regardait des images du clip pendant le tournage et il a dit ‘Ca va tellement devenir un mème’. Il est brillant, il savait que ça allait se produire.’’

Crédit : KAPWING

Le mème de Kayode Ewumi :

L’image est tirée du documentaire “Hood Documentary“, diffusé sur la BBC. Pour des raisons inexpliquées, certains ont pris une capture d’écran sur cette image et l’ont détourné à leur manière.

"Tu ne peux pas te faire virer si tu n'as pas de job"

In fine, les mèmes nous entourent et nous suivent chaque jour dans nos navigations sur les réseaux sociaux. D’El Risitas au mème de Kayode Ewumi, nombreux sont ceux qui ont vu leur popularité grimper de plusieurs rangs en seulement quelques jours grâce à une image/vidéo/audio. Beaucoup de ces mèmes sont simplement des effets de mode et ne durent pas mais d’autres persistent et deviennent de véritables bijoux de la culture Internet. Il est aussi simple de créer ses propres mèmes et de les publier. Pour ça, de nombreuses applications existent sur smartphones !



 
Vous aimerez aussi :



 




Pour commenter cet article, inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News (en haut à droite de votre écran) !


bottom of page