top of page

Léon Blum

Léon Blum est né le 9 avril 1872 à Paris.

Poète avant tout, il publie ses premiers poèmes à l’âge de 17 ans dans un journal créé avec André Gide.

Il commence ensuite à suivre des études de droit et de littérature en visant une carrière de fonctionnaire, où il sera licencié en lettre en 1891 et en droit en 1894.

C’est pendant la période de l’affaire Dreyfus durant de 1894 à 1906, qu’il commence à s’investir dans la politique. C’est notamment grâce à sa rencontre avec Jean Jaurès en 1897 que son action militante à la section française de l’Internationale ouvrière (SFIO) débute. Avec ce même homme en 1904, ils participèrent à la fondation de "l’Humanité" dans leqeul Blum tient la rubrique littéraire.

L’homme politique est nommé auditeur au Conseil d’État en décembre 1895. Sa carrière durera près de 25 ans. Il fut l’un des dirigeants de la section française de l’Internationale ouvrière (SFIO).

Au début du XXe siècle, Blum écrivit des critiques de livres et pièces de théâtre. Puis il ne cessa de soutenir l’effort de guerre et la politique de l’Union sacrée.

C’est alors en 1936 qu’il devient le président du Conseil du Front populaire puis président du conseil, c’est-à-dire chef du gouvernement français, en 1936, 1938 et 1946.


Léon Blum se sentait à la fois juif et français. Il disait que l’un n’empêchait pas l’autre. Il le démontra en s’engageant dans de nombreux mouvements sionistes, qui visait au rétablissement d'une souveraineté juive en Palestine et qui a abouti à la création de l'État d'Israël en 1948. Or la communauté juive était divisée en 2 groupes. L’une voyait Blum comme un homme politique ordinaire tandis que l’autre partie craignait notamment l’apparition d'une discrimination antisémite, avec sa monté au pouvoir.

L’homme de Gauche aura permis, lors de sa présidence, une réduction du temps de travail pour les travailleurs français et 2 semaines de congés payé par an.

Le 30 mars 1950, l’homme politique meurt d'un infarctus à l'âge de 77 ans.


Comments


bottom of page