top of page

Kenzo, créateur du vêtement précurseur ...

Le 4 octobre dernier, les tabloïds du monde entier annonçaient, la semaine de la fashion week parisienne, la mort d’une grande pointure de la mode, Kenzo Takada.

Il est décédé des suites de la COVID-19 à l’âge de 81 ans ce qui bouleversa le monde de la mode.

Styliste d’origine japonaise, il a fait carrière en France et c’est lui le fondateur de la marque de vêtements et de parfum Kenzo. Son décès marque l’occasion de lui faire un dernier hommage en revenant sur son histoire ainsi que celle de la maison Kenzo. Grunge News revient alors ce lundi avec un article sur la vie de ce grand homme et sur l’impact sans précédent que Kenzo a eu dans le monde de la mode.

Kenzō Takada


La maison Kenzo naît officiellement en 1970, mais sous un autre nom. La première boutique se baptise Jungle Jap et voit le jour dans la galerie Vivienne, à Paris ! Pendant trois ans, Kenzō Takada va multiplier l’ouverture de ses boutiques aux 4 coins de Paris. Il s’impose rapidement et commence ainsi à se faire une notoriété. Effectivement, le jeune entrepreneur ne perd pas de temps et présente son premier défilé de mode en 1972 au musée d’Orsay.

Dès ses premières réalisations, en 1970, la culture japonaise ressort énormément dans son travail. Il lance quelque chose de nouveau et frais avec des couleurs et même des représentations de fleurs dans ses collections. Un aspect de la mode qui n’avait jamais été abordé avant lui !

Il l’explique d’ailleurs dans une interview : « J'ai délibérément cherché à créer des formes non structurées, à introduire une ampleur nouvelle, en m'appuyant sur la technique du kimono ».

Après cette première collection il cherche des inspirations dans les cultures du monde. Des Chandails empruntés aux Slaves en 1973, aux boubous africains en 1976, ou encore aux robes de maharani en 1978, son inspiration est métissée et est diversifiée. En 1975 il marque même les esprits avec une collection dite “Chinoise“ qu’il présente à Tokyo !


La photo ci-dessus est tirée de la présentation à Paris de la collection printemps-été 1978


Son succès rapide lui vaudra le prestige, en 1977, d’installer ses bureaux, ateliers et autres, dans l'immeuble de la place des Victoires à Paris 1er. Le nom donné à ce lieu est dès lors “JUNGLE JAP“ et ce, jusqu’en 1980 où la marque optera plus pour un nom similaire à celui du fondateur, “Kenzo“.




En 1978, Kenzō Takada décide de se lancer dans la commercialisation de parfums, avec King Kong qui ne connaît pas un succès incroyable et tombe même dans l’oubli.


Ci-contre, le parfum King Kong de Kenzo




C’est alors que 10 ans plus tard, la marque reprend en main son activité axée sur les parfums et lance l’officiel premier parfum de Kenzo, le “ Kenzo de Kenzo“. Après lui, va suivre tout une gamme de différents arômes ; “Parfum d'été“, “L'eau de Kenzo“, “Le monde est beau“, “Kashaya“, … Cette fois-ci, le succès est bien au rendez-vous !

En 1983, la maison se décide à faire partager le talent de Kenzō Takada aux hommes, en lançant une gamme de vêtements pour eux. Les costumes masculins sont redessinés et offrent au public une vision “intemporelle“ de ce vêtement. Là est l’une des clés du succès de Kenzo, l’intemporalité et l’audace des habits proposés !

Pour les femmes, le kimono, réinventé et modernisé, s’affiche lors des défilés. Cette pièce ainsi que les designs des tissus permettent de reconnaître la marque Kenzo d’un seul coup d’œil, sans même connaître quoique ce soit en mode !


Défilé en 1986


Présentation d'une collection en 1991


En 1993, Kenzō Takada revend la marque Kenzo au groupe LVMH de Bernard Arnault. Toutefois, il demeure toujours propriétaire du nom complet (Kenzo Takada) et reste activement impliqué dans la maison jusqu’en 1999, où il décide de prendre sa retraite.

Vous connaissez désormais l’histoire de la maison Kenzo, attardons-nous maintenant sur celle de son créateur, Kenzō Takada…

Kenzō Takada naît le 27 février 1939, dans la ville japonaise de Himeji mais grandit dans le village de Hyago. Dès son plus jeune âge il s’intéresse au monde de la mode. Chercher à, comment habiller les individus en fonction des saisons le passionne !

C’est donc tout naturellement qu’il accède à la renommée école de mode, la Tokyo's Bunka Fashion College. Ce n’est qu’une fois sa scolarité terminée qu’il s’installe à Paris, la capitale de la mode. Nous sommes alors à l’hiver 1964 et le jeune passionné sait désormais où il veut aller dans un monde extraordinaire qu’est la mode. Après avoir vu les Parisiennes s’habiller comme dans les magazines, il a le déclic “ C’est ça que je veux faire ; habiller les femmes ! “ se dit-il !


Kenzō Takada après la présentation de sa collection printemps-été le 19 octobre 1983 au château de Maisons-Laffitte


Ayant un certain talent, il remarque alors que ce qu’il manque aux femmes de la capitale française en hiver est, qu’elle ne se vêtissent en faisant une entière abstraction des couleurs. K.Takada veut dès lors changer le cours de l’histoire du vêtement et entreprend de se lancer dans ses propres créations ! Il désire donner plus de liberté et de gaieté aux femmes en confectionnant des kimonos, pulls, etc, colorés et fleuris ! Paris réussit, il lance sa première boutique Kenzo en 1970 et depuis, le succès a toujours (ou presque) été au rendez-vous !

C’est de cette manière que Kenzō Takada a su marquer le monde. Il a été précurseur d’un style qui anime toujours les villes ; le vêtement coloré en hiver !

Malheureusement le mythique personnage s’est éteint la semaine dernière, le 4 octobre 2020, à l’âge de 81 ans, emporté par la COVID-19 à Neuilly-sur-Seine …

Comme vous avez pu le lire dans la biographie de Kenzō Takada plus haut, en créant sa marque il y a 60 ans, Kenzo a lancé ce quelque chose de nouveau et de frais dont avait besoin la mode. Ses inspirations asiatiques et sa volonté de colorer et fleurir ses collections semblaient venir tout droit de nulle part. Or c’est ce qui a permis de secouer et de moderniser le monde de la mode parisienne.



Kenzo insuffle une énergie positive et une liberté contagieuse en revendiquant une mode audacieuse et sans frontière qui célèbre la nature et la diversité culturelle. Certains symboles de la marque sont même devenus mythiques ! Pour n’en citer que quelques-uns : le tigre, le kimono, la jungle, …







De plus, son style est reconnaissable par tout le monde ! Attirant l’attention de nombreux de passionnés du vêtement, Kenzo allie à la fois modernité et romantisme mais aussi l’art occidental et oriental. Les tenues sont créées avec les moyens de l’époque et sont faites de patchworks de chutes de tissu aux imprimés colorés, ce qui révèle aisément toute l’inventivité du créateur de Kenzo.

Ci-contre, un exemple de patchwork by Kenzo




Lors des défilés, Kenzo opte également pour un style à part, en créant de vrais spectacles dans des lieux bien souvent sans aucun rapport à la mode. Nous pouvons vous citer l’exemple du Cirque d’hiver utilisé en 2010 pour présenter un défilé spécial, celui des 40 ans de l’entreprise ...


Défilé Kenzo au Cirque d'hiver en 2010


Plus qu’un simple créateur, le fondateur de la maison de couture, a insufflé à la marque son esprit, sa passion et ce mélange de deux cultures distinctes (orientale et occidentale) qui l’a influencé. C’est ainsi un style bien à part qui est né avec Kenzo. Un style aujourd’hui conservé et magnifié dans chaque nouvelle collection de la marque.

Grunge News dédie cet article à Kenzō Takada. Cet écrit est un hommage à celui qui a su qui a révolutionner à sa manière la mode parisienne.


 
Vous aimerez aussi :


A Miami Beach, c'est Ariel qui nous fait rêver avec ses photos d'une netteté et d'une originalité rare. Une artiste qui sait innover et faire voyager le spectateur dans son monde où la photographie est reine.

Grunge News vous laisse avec elle, profitez de cette interview exclusive, ...


 


Le 8 octobre 1946 l’entreprise DIOR est créée, puis inaugurée le 16 décembre. A l’origine de cet empire un homme : Christian Dior. Il parvient à créer sa maison de couture grâce à ...



 


La mode, est un phénomène ancré dans notre société depuis plusieurs siècles. Elle nous concerne tous et s’appuie sur ...


Pour commenter cet article, inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News (en haut à droit de votre écran) ! Placez votre savoir dans les conversations, lisez les articles Grunge News !

bottom of page