top of page

Il se suicide à cause de Victoria Secret

mode

Le 26 août 1993, un homme se suicide en sautant du pont de San Francisco, le Golden Gate. Il s’appelle Roy Raymonds, et ce qui le précipite dans sa chute, c’est la lingerie de sa femme.


Tout commence en 1977, voulant faire un cadeau à son épouse il décide de lui offrir de la lingerie érotique. Seulement, il se sent mal à l’aise dans ces boutiques de sous-vêtements. Ce qui le gêne est qu’il n’existe pas de juste-milieu entre les dessous bas de gamme, à bas prix, et la lingerie de luxe.



Roy Raymonds a alors la brillante idée de créer une boutique qui vendrait de la lingerie de bonne qualité, à prix raisonnable. Il choisit de l’appeler Victoria Secret en référence à la mode Victorienne et au velours de la reine britannique. Sûr de lui, il emprunte 80 000$ à la banque et à ses proches pour se lancer dans la création de son projet. Un an après l’ouverture de sa première boutique, il gagne 500 000$ ce qui lui permet d’ouvrir deux nouvelles boutiques à travers le pays et un catalogue de vente par correspondance.



En 1982, il aspire à investir dans de nouveaux business et revend Victoria Secret pour 1 million de dollars à Lexlie Wexsner. Malheureusement, tous ses projets font faillite. Au même moment le nouveau propriétaire de la chaîne de lingerie la développe, jusqu’à ce qu’elle devienne un empire. Victoria Secret génère plus d’un milliard de dollars par an et devient la marque de sous-vêtements la plus populaire à travers le monde.



Roy Raymonds est alors totalement ruiné et déprimé à voir le succès grandissant de Victoria Secret, qu’il a revendu quelques années plus tôt. Ainsi, il finit par se suicider en 1993 du haut du Golden Gate.

L’appel de l’argent fait donc faire des erreurs, et seul le temps peut tout changer.


Pour commenter cet article, inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News (en haut à droit de votre écran) !


Comments


bottom of page