top of page

"I HAVE A DREAM"

“I have a dream", le discours prononcé par le militant Martin Luther King le 28 août 1963, aurait pu voir sa fameuse citation “I have a dream” être abandonnée. Le 27 août 1963 au soir, le leader du mouvement des droits civiques alors dans un hôtel de Washington, discute avec ses conseillers du discours qu’il doit présenter le lendemain, jour des 100 ans de l’abolition de l’esclavage. Il parlera devant une foule gigantesque réclamant l’abolition de la ségrégation aux États-Unis. Le militant doit alors marquer les esprits avec son discours ! Retravaillant le discours avec son équipe, c’est alors qu’un de ses conseillers lui affirme qu’il ne devrait pas prononcer le terme “rêve” (“dream”) car “c’est trop banal, trop cliché”. Le pasteur Martin Luther King travaille alors toute la nuit sur son discours voulant sans arrêt le perfectionner !


C’est alors que le jour J la foule se dressant devant lui compte 250 000 personnes contre 100 000 attendues, il est le dernier intervenant de la journée. C’est alors que la fin de son discours approche, après avoir (trop) lu son texte selon ses proches (disant par la suite que le célèbre orateur n’avait pas fait sa meilleure prestation), que la chanteuse et amie Mahalia Jackson lui dit : “Dis leur ton rêve, Martin ! Le rêve...” Alors Martin Luther King dit : “I have a dream” Clarence Jones aurait entendue Walker s’écrier : "Oh, merde ! Le rêve…" C’est alors que, selon des témoins, la foule devint toute excitée, cette phrase avait donc fait son effet. Elle marqua cette journée de lutte pour l’égalité des droits civiques, et c’est 1 an plus tard que l’ensemble des lois raciales furent abolies aux États-Unis.


Discours "I Have A Dream" de Martin Luther King


Grunge News vous remercie de votre fidélité, continuez de forger votre savoir, lisez les articles !

Kommentarer


bottom of page