top of page

Ernest Miller Hemingway

Ernest Miller Hemingway, naît le 21 juillet 1899 et meurt le 2 juillet 1961.

C’était un écrivain, journaliste et correspondant de guerre américaine.

Son style d’écriture reprenant très souvent la litote (une figure de style qui consiste à atténuer l'expression de sa pensée), a largement influencé le roman du XXe siècle.

Il a écrit la plupart de ses œuvres dans les années 1920 à 1950, puis c’est en 1954, lorsqu’il remporte le prix Nobel de littérature que sa carrière pend une véritable ampleur.



L’auteur évoque dans ses œuvres, les grands combats politiques du siècle tel que la Guerre d’Espagne ou les deux Guerres Mondiales, le dépassement de soi ou encore le goût de l’aventure.

À la fin de ses études lycéennes, il a travaillé comme journaliste durant quelques mois. Puis il parti sur le front Italien pour être ambulancier lors de la Première Guerre mondiale. Cette expérience lui a servi pour l’écriture de son roman « L’Adieu aux armes ».

En 1922, il travailla comme correspondant étranger à Paris. C’est durant cette période qu’il rencontrera et s’inspirera des écrivains et artistes modernistes des années 1920, tel que Ezra Pound ou Gertrude Stein.


Ernest Miller Hemingway fut présent le jour du débarquement en Normandie mais aussi lors de la libération de Paris de la Seconde Guerre Mondiale. Deux nouveaux évenements qui vont continuer de l'inspirer.

En 1953 il frôle la mort dans un accident d’avion durant un safari en Afrique, ce qui lui laissa des séquelles douloureuses pendant de nombreuses années.



Hemingway a beaucoup voyagé en Italie, en France, en Espagne... Il a également habité pendant les années 1930 et 1940 en Floride et à Cuba, qu’il quitta en 1959 pour aller dans l’Idaho, au Nord-Ouest des États-Unis. Ses voyages l’ont alors inspiré dans ses rédactions.

À cause de ces problèmes de santé comme son diabète et sa bipolarité, son médecin George Saviers l’envoi se faire soigner dans la clinique Mayo du Minnesota en 1960. Il se fera traiter par électro convulsivothérapie (traitement par électrochocs d’intensité variable, transmise par le cuir chevelu) et par des sédatifs. Son histoire s'arrête pourtant le 2 juillet 1961, jour où il se suicide d’un coup de fusil à son domicile.


Lorsque que son dossier médical fut rendu publique en 1991, celui-ci démontre qu’il était atteint d’hémochromatose (maladie génétique qui provoque de sévères dommages physiques et mentaux). Cette maladie pourrait expliquer « La malédiction de la famille Hemingway », où de nombreux cas de suicides ont été enregistrés tel que celui de son père, son frère, sa sœur et sa petite fille.


Comments


bottom of page