top of page

Black Lives Matter : Photographe et manifestant

Dernière mise à jour : 12 janv. 2021

Dans cette nouvelle interview Grunge News vous propose de mieux connaître la situation actuelle aux Etats-Unis mais aussi de comprendre le point de vue de différents acteurs du mouvement Black Lives Matter (BLM). Grunge News a donc questionné un photographe de Minneapolis et un jeune manifestant d'Atlanta...

Vous avez sûrement déjà vu cette photo :

Elle a récemment fait le tour du web. Nous pouvons alors voir un jeune homme (Deveonte Joseph) portant sa robe universitaire et son mortier. En raison des manifestations, il pose dans la rue et non dans une cérémonie de remise de diplôme.

Grunge News vous présente l'interview exclusive du photographe, Nathan Aguirre...



Interview de Grunge News à Nathan Aguirre (@imag3_is_nothing sur Instagram) :

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m'appelle Nathan Aguirre. Je suis un photographe de rues locales qui prend de nombreux clichés de graffitis dans les villes. Je suis né à Minneapolis mais j'ai grandi à St.Paul (ville limitrophe à Minneapolis).



Quels sont vos raisons de manifester ?

La raison pour laquelle j'ai protesté est pour l'amour de ma ville et de ma communauté. Il y a tellement d'injustices sociales dans notre pays. Dans des moments comme celui-ci, nous devons nous unir et ne faire qu'un.



Comment manifestez-vous ?

Je proteste en rejoignant la communauté lors de rassemblements. J'ai marché avec BLM et assisté à des veillées de prière. Je proteste en utilisant ma voix ainsi que mes photos.


Via Instagram @imag3_is_nothing


Pouvez-vous nous décrire les différents profils des manifestants à Minneapolis ?

Les différents profils des manifestants vont des pacifiques qui veulent faire preuve de solidarité avec la communauté aux manifestants en colère à ceux qui cherchent à causer des ennuis. Il y a des gens de toutes les couleurs et de tous les horizons qui se réunissent pour exiger le changement et l'égalité au sein de notre ville.



Quel est l’état de la situation à Minneapolis ?

La situation actuelle à Minneapolis est positive, mais la ville est toujours en deuil. Beaucoup de gens se réunissent pour nettoyer les rues et les destructions de la semaine dernière. De nombreuses collectes de nourriture sont en cours d'installation et de nombreuses entreprises ont toujours leurs fenêtres fermées. Beaucoup de ces planches qui ont été peintes à la bombe avec des messages de haine, sont maintenant peintes avec des messages d'amour et de soutien à la famille de George Floyd.




Qu’est-ce qui vous a poussé à prendre la photo de Deveonte Joseph à l’obtention de son diplôme dans les rues saccagées de la ville ?

Ce qui m'a poussé à prendre cette photo, c'est la confiance dont Deveonte a fait preuve cette nuit-là. Avec toute la folie qui se passait, il n'avait pas peur de montrer ce qu'il avait accompli et que c'était sa communauté.






Y-avait-il un message particulier à faire véhiculer dans ce cliché ?

Je voulais montrer aux gens que, quelle que soit la gravité de la situation, nous continuerons d'avancer. Nous n'avons pas peur et garderons la tête haute pendant tout cela.



Que pensez-vous de l’intégration de la communauté noire aux Etats-Unis ? Dans le monde ?

Je pense que l'intégration de la communauté aux États-Unis nécessite encore beaucoup de travail. Chaque fois que nous faisons un pas en avant, nous finissons par faire deux pas en arrière. Les tueries doivent cesser. La haine ne peut pas continuer. Cela commence avant tout avec notre président. C’est la même chose dans le monde. Les gens sont opprimés depuis si longtemps et cela doit changer.



Que pensez-vous du soutien mondial concernant les violences policières à l’encontre d’individus de couleur noir ?

Je pense que le soutien mondial montre que nous sommes tous fatigués de vivre comme ça. Nous avons besoin d'une révolution et le système doit changer



Interview de Grunge News à Dave Marshall :

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m'appelle Dave Marshall, et je vis actuellement à Atlanta, GA.



Quels sont vos raisons de manifester ?

Mes raisons de protester incluent de montrer mon soutien à mes concitoyens américains qui ont été traités injustement et qui n'ont pas reçu le même respect et le même traitement que j'ai reçu tout au long de ma vie. Je proteste également contre ceux qui détiennent des préjugés uniquement par l'apparence de quelqu'un. Je proteste pour apporter un changement dans un pays qui abrite toujours le racisme.



Comment manifestez-vous ?

Je proteste pacifiquement avec de grands groupes pour montrer mon soutien à la solidarité, pour ceux qui partagent également les mêmes croyances progressistes que moi. Notre objectif est de faire avancer ces croyances vers un véritable changement. Plus important encore, j'essaye d'écouter ceux qui ont été mal traités et privés des mêmes libertés, droits et privilèges que moi. Je continue de m'instruire et de rester à jour sur ces événements et problèmes afin de pouvoir éduquer les autres, ainsi que de résister à ceux qui imposent et entravent le changement. Je m'exprime sur mes convictions sur les réseaux sociaux, ainsi qu'à l'égard de mes amis qui partagent ou ne partagent pas mes opinions.



Comment se déroule les manifestations à Atlanta ?

Les manifestations à Atlanta ont été pour la plupart pacifiques et significatives, mais peuvent parfois devenir indisciplinées, en particulier lorsque des personnes qui ne sont pas vraiment là pour protester commencent à inciter à la violence. En même temps, je comprends que la situation puisse faire du mal aux gens.



Est-ce que, selon vous, les mentalités vont évoluées avec ce mouvement de manifestations plus ou moins violentes à travers le pays ?

Certaines mentalités et opinions changeront pour le mieux lors de ces mouvements violents, ceux là choisissent majoritairement d'écouter les autres plutôt qu'eux-mêmes.



Comment voyez-vous l’avenir des Etats-Unis sur le plan de l’égalité des droits civiques ?

L'avenir des États-Unis continuera toujours de progresser vers une meilleure égalité civique. Effectivement génération après génération le bien sera toujours plus enseigné, ce qui permettra d'étouffer les voix de la haine. Il y aura de plus en plus de personnes qui seront correctement éduquées sur ces inégalités et injustices. Injustices auxquelles les personnes de couleurs sont confrontées tous les jours. Je pense que les futures générations feront avancer notre nation.



Est-ce que les Etats-Unis auraient aujourd’hui besoin d’un leader comme Martin Luther King pour défendre l’égalité des droits civiques ?

Les États-Unis pourraient certainement utiliser une voix puissante de la raison comme Martin Luther King Jr., mais je pense que de nombreuses voix fortes de la raison seraient encore plus influentes. Avec le pouvoir des médias sociaux, de plus en plus de voix de défenseurs sont entendus et mis en lumière.



-Grunge News vous remercie de votre collaboration-

Inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News pour y laisser vos impressions dans l'espace commentaire ! (cliquez sur "login" en haut à droite de votre écran !)

コメント


bottom of page