top of page

71 jours seul dans le "Tanami Desert"

En 2006, l’impensable se produit. Un homme de 35 ans est retrouvé après avoir passé 71 jours dans l’un des déserts les plus arides du globe, sans eau, sans nourriture. Comment est-ce possible ? Pourquoi était-il ici ? C’est ce que vous allez découvrir dans ce nouveau Point Culture …


Le "Tanami Desert"

Tout commence le 24 janvier 2006 quand Ricky Megee, un jeune Australien de 35 ans roule à bord de son pick-up depuis Adelaïde en direction de Halls Creek, en Australie, pour rendre visite à un ami. Les 2 villes sont séparées par un immense désert considéré comme étant l’un des plus arides du monde (2 500kms séparent les 2 amis).


Distance séparant les 2 villes (via Google Map)

Au volant, il croise, en plein centre du désert, trois individus autour d’une voiture rangée sur le bas-côté de la route. Cette dernière paraît en panne. Contraint de se garer pour venir en aide, un individu approche et lui explique qu’effectivement leur auto est en panne d’essence. Solidaire, Ricky Megee emmène avec lui, dans son pick-up, l’individu pour partir chercher de l’essence dans la ville la plus proche. Or, vous l’aurez compris, rien ne va se passer comme prévu.


Image tirée du film "Breakdown : Point de rupture"

Au volant, Ricky enchaîne les canettes de soda. Au fil des minutes qui défilent, il se sent de plus en plus déconnecté de la réalité jusqu’à perdre une première fois conscience. Il se réveille quelques temps après, seul, sur la banquette arrière de son véhicule, celui-ci est arrêté sur la route. Toujours déboussolé, il décide de sortir prendre l’air et comprendre ce qu’il se trame. Ne comprenant finalement pas la situation, il redémarre son pick-up et s’apprête à fuir. C’était sans compter l’apparition soudaine d’un homme s’agrippant à la voiture. Surprit et terrifié, Ricky fait tout son possible pour dégager l’individu de sa carrosserie. Mission impossible, ce dernier fracasse la vitre arrière et rentre dans la voiture. S’ensuivent une bagarre puis une seconde perte de conscience pour notre victime du désert.

L’Australien se réveille quelques heures plus tard, seul, sous une bâche en plastique, à moitié enterré.


Ricky s’extirpe du trou et comprend qu’il a été drogué, dépouillé et enterré vivant par ses agresseurs.

L’homme est désormais seul dans le grand désert “The Tanami Desert“, sans eau, sans nourriture. Il doit alors s’hydrater avec son urine pendant près de 2 jours.

Lorsqu'il trouve finalement une rivière, il décide de se laisser porter par le courant qui y réside. Vivant depuis désormais plusieurs jours sans nourriture, notre victime du désert s’affaiblit d’heure en heure. Il est donc contraint de se nourrir de plantes, de sangsues, de chenilles, lézards, … Le temps passe et ne sachant comment se sortir de cette situation il se confectionne un abri où il y passe 3 semaines.


Après ces longs jours, il se remet en route et tombe, enfin, sur une première trace de vie humaine ; une route de sable !

Il suit cette route sur de nombreux kms mais pourtant, toujours aucun signe de vie humaine. Ainsi, il se confectionne près d’un point d’eau, un nouvel abri où il y vivra 7 semaines durant…


Second abri de Ricky Megee. Le survivant avait même construit une croix, n'ayant qu'un mince espoir d'être retrouvé

C’est la saison des pluies, Ricky peut ainsi trouver de la nourriture et de l'eau plus aisément qu’en saison sèche. C’est d’ailleurs puisqu’il s’est perdu en cette saison qu’il va pouvoir survivre dans ce territoire hostile d’Australie !

Malgré tout ce qu’a déjà dû endurer l’aventurier, il est atteint d’une infection dentaire qui pourrait provoquer sa mort. Il s’opère alors tant bien que mal dans une souffrance atroce mais parvient à s'arracher la dent et donc de se sauver la vie.


Les jours défilent et l'aventurier n'a plus réellement d'espoir d'être retrouvé. Mais le 4 avril 2006 tout bascule. Ricky Megee est enfin secouru par 2 fermiers qui passaient en voiture à proximité de son dernier abri !


Ricky Megee avant et après sa mésaventure

Le survivant est transformé. Il a perdu 60 kg, sa peau est noire et craquelée. Voyant l'état physique de l'homme, les deux fermiers le conduisent immédiatement à l’hôpital.

A la surprise générale, les médecins annoncent que Ricky est finalement hors de danger car il est, certes amaigrit, mais bien hydraté !

La police australienne retrouvera la voiture de Ricky Megee deux mois plus tard, abandonnée, mais pour l’heure, toujours aucune trace de ses agresseurs.


Aujourd’hui le survivant du désert vit à Dubaï et a écrit son récit dans un livre que vous pouvez acheter juste en cliquant ici !


 
Vous aimerez aussi :




 



Pour commenter cet article, inscrivez-vous / connectez-vous à votre compte Grunge News (en haut à droite de votre écran) !


Comments


bottom of page